Le grand retour de la science-fiction à la télévision

SERIES TELE La relève de «Battlestar Galactica» est là...

Philippe Berry
— 
Un vaisseau spatial de la série «The Expanse».
Un vaisseau spatial de la série «The Expanse». — SYFY

Star Wars, Star Wars, Star Wars. Alors que le film de J.J. Abrams devrait battre tous les records au cinéma, les fans de science-fiction n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent au petit écran depuis la fin de Battlestar Galactica, en 2009. Heureusement, l’attente touche à sa fin.

Le space opera revient en force

Avec The Expanse, Syfy tient le fils spirituel de Battlestar Galactica. Alors que la guerre couve entre trois factions (Terre, Mars et le ceinture d’astéroïde), le destin de l’humanité est menacé par une mystérieuse molécule. Gros succès en librairie, l’épopée de James S.A. Corey (le nom de plume du duo Daniel Abraham et Ty Franck) rappelle beaucoup les space opera de Peter F. Hamilton. Si les quatre premiers épisodes patinent par moments, le potentiel est immense, avec déjà cinq tomes parus sur les neuf attendus.



Toujours sur Syfy, Hyperion est actuellement en préparation, avec Bradley Cooper à la production. Si Dune est le père, Fondation, le fils, Hyperion est le Saint-Esprit de la science-fiction. Récompensé du prix Hugo, le roman de Dan Simmons représente une fresque galactique et poétique gigantesque dont la structure complexe devra sans doute être modifiée pour la télévision.

Des classiques adaptés en mini-séries

Du côté des mini-séries, Syfy propose en ce moment Childhood’s End, adaptée du roman d’Arthur C. Clarke, dans lequel l’humanité fait face à la menace invisible de conquérants extraterrestres.



Viendront par la suite Brave New World (Le Meilleur des Mondes, de Huxley) et 3001, the Final Odyssey, le dernier chapitre de la saga d’Arthur C. Clarke.

Les retours de Star Trek et de Lost in Space

La chaîne USA s’est offert Colony, le nouveau bébé du co-créateur de Lost, Carlton Cuse. Josh Holloway (Lost) et Sarah Wayne Callies (The Walking Dead) vivent dans une ville de Los Angeles occupée par des aliens et doivent choisir entre résister et collaborer.



D’autres préfèrent s’appuyer sur des classiques qui ont fait leurs preuves. CBS ramènera Star Trek en 2017 et Netflix, après le coup d’essai Sense8, ressuscitera la sitcom spatiale Lost in Space à une date indéterminée. Vin Diesel, lui, a annoncé un spin-off des chroniques de Riddick baptisé Merc City. Enfin, HBO a confié à Jonathan Nolan (le frère de Christopher) les clés du remake de Westworld, le western futuriste de Michael Crichton qui se déroule dans un parc d’attractions peuplé de robots. En attendant, peut-être, l’adaptation de Fondation, dont on est pour l’instant sans nouvelle.