Rentrée séries 2015: «Into the Badlands», un poing c'est tout

TELEVISION Retrouvez toutes les critiques des nouvelles séries américaines...

Philippe Berry

— 

Daniel Wu dans la série «Into the Badlands».
Daniel Wu dans la série «Into the Badlands». — AMC

Cet automne, près de 40 séries télé sont lancées aux Etats-Unis, et 20 Minutes les regarde pour vous. Toutes les fiches sont disponibles ici.

Le pitch

500 ans dans le futur, une Amérique féodale se trouve sous le joug d’une poignée de barrons qui font régner l’ordre grâce à leur armée de guerriers. Alors que les armes à feu ont été bannies depuis longtemps, un combattant légendaire prend un jeune apprenti sous son aile. Sa leçon : tout se règle avec ses poings ou à l’épée.

Le who’s who

La paire Alfred Gough et Miles Millar s’est illustrée avec Smallville et le scénario de plusieurs films d’action comme l’Arme fatale 4. L’acteur américain Daniel Wu, star du cinéma d’action asiatique, tient le rôle principal et Aramis Knight (Ender’s Game) incarne son jeune apprenti. Les filles savent aussi se battre, comme la « veuve », campée par la Britannique Emily Beecham (28 Semaines plus tard)

Le trailer

La note : 3,5/5

40 ans après les aventures de David Carradine dans Kung Fu, AMC remet les arts martiaux au centre d’une série télé. Cette fois, les producteurs ont eu la bonne idée de confier le rôle clé à un acteur expérimenté d’origine asiatique. Et cela paie : magnifiquement chorégraphiés, les combats défient la gravité et n’ont rien à envie aux blockbusters de Hong Kong. Malheureusement, le scénario part dans tous les sens, avec un univers baroque à mi-chemin entre le Japon féodal et le sud américain esclavagiste, saupoudré d’une dose de fantastique. De quoi séduire les fans du genre, mais sans doute pas au-delà.