NRJ 12: «Face à France» s'arrête, énième déprogrammation de la chaîne

TNT Le talk show de Jean-Marc Morandini que NRJ 12 diffusait les mardis en deuxième partie de soirée n'ira pas plus loin que le quatrième numéro...

Fabien Randanne

— 

Jean-Marc Morandini sur le plateau de «Mediasphere» (LCI), en juin 2015.
Jean-Marc Morandini sur le plateau de «Mediasphere» (LCI), en juin 2015. — IBO / SIPA

Panique du côté de NRJ 12. La chaîne de la TNT jouait à quitte ou double depuis la rentrée en réorientant sa stratégie. Objectif : élargir son audience, en faisant appel à des animateurs stars (Damidot, Castaldi…) tout en conservant une touche de téléréalité, un format qui a fait son succès. Pari manqué puisque les téléspectateurs ne sont pas au rendez-vous. Résultat : la chaîne a multiplié les déprogrammations ces dernières semaines.

« La persistance d’une actualité particulièrement dramatique » est mise en cause

Face à France est la dernière en date à subir l’implacable couperet. Le talk-show de Jean-Marc Morandini, diffusés en direct les mardis, s’arrête au bout de seulement quatre numéros, alors que ces audiences, oscillant entre 153.000 et 380.000 personnes n’étaient pas vraiment catastrophiques.

NRJ 12 justifie ce vendredi cette décision par « la persistance d’une actualité particulièrement dramatique ». En raison des attentats, les émissions des 18 et 25 novembre avaient été déprogrammées. Sur les réseaux sociaux, l’animateur n’avait pas caché son incompréhension et, ce vendredi, le compte Twitter de Face à France ne se prive pas de retweeter tous les messages déplorant la suppression du talk-show.

 

Grandes manœuvres en cours

Selon Pure Médias, c’est Jean-Paul Baudecroux qui aurait décidé de mettre un terme à l’émission. Le fondateur du groupe NRJ aurait refusé qu’un sujet aussi sérieux que les attaques terroristes soit abordé dans ce cadre. Toujours d’après une information du site spécialisé dans les médias, Vincent Broussard, qui était chargé d’assurer la réussite de la nouvelle grille de programmes, devrait être bientôt prié de faire ses cartons.

Matthieu Delormeau, ancienne figure phare de NRJ 12 qui a rejoint depuis la rentrée Touche pas à mon poste sur D8, n’a pas caché qu’il avait été recontacté par son ancien employeur. Le chroniqueur de l’émission de Cyril Hanouna n’a pas encore donné sa réponse.