International Emmy Awards: «Engrenages» et deux autres productions françaises primées

RÉCOMPENSES Trois des quatres productions tricolores nommées lors de la cérémonie qui complète les Emmy Awards ont reçu une statuette...

20 Minutes avec AFP

— 

Audrey Fleurot (à dr.), dans la saison 5 de la série «Engrenages».
Audrey Fleurot (à dr.), dans la saison 5 de la série «Engrenages». — Son et Lumière - Canal+ - Caroline Dubois

Triple cocorico ! Trois productions télévisuelles françaises ont été primées aux International Emmy Awards à New York, ce lundi. Cette cérémonie complète celles des Emmy Awards, réservée aux programmes de la télévision américaine.

La série Engrenages, le téléfilm Soldat blanc et le documentaire Illustre & Inconnu : comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre ont chacun obtenu une statuette de l’autre côté de l’Atlantique.

« Ce que je trouve génial, c’est d’arriver à la saison 5 et d’avoir un Emmy », s’est réjouie Anne Landois, la scénariste en chef d’Engrenages, que diffuse Canal + depuis 2005, et qui a été élue meilleure série dramatique. Dans son discours de remerciements, Anne Landois a évoqué le travail des policiers, en faisant entre autre allusion aux attentats de Paris.

« Il parle de la résistance contre la barbarie. Vous voyez ce que je veux dire »

Illustre & Inconnu : Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre a été récompensé dans la catégorie des programmes sur l’art. Diffusé sur France 3, ce documentaire évoque le rôle capital joué par Jacques Jaujard, directeur des Musées Nationaux, dans la préservation de la collection du Louvre durant la Seconde Guerre mondiale. « Ce film parle de la résistance contre la barbarie. Vous voyez ce que je veux dire », a glissé Pierre Pochart, coscénariste et coréalisateur en recevant le trophée.

L’International Emmy Award du meilleur « film de télévision et mini-série » a été attribué à Soldat blanc, d’Erick Zonka. Ce téléfilm diffusé sur Canal + tourne autour d’un groupe de jeunes soldats français envoyés en Indochine fin 1945 avec pour mission d’y remettre de l’ordre.

La France aurait pu réaliser un grand schelem, mais la série de France 2 Fais pas ci, fais pas ça n’a pas été sacrée dans la catégorie des meilleures comédies.

D’autres productions et artistes tricolores ont déjà été primées aux International Emmy Awards. En 2007, Muriel Robin avait été récompensée pour sa prestation dans le rôle-titre du téléfilm Marie Besnard, l’empoisonneuse. Braquo et Les Revenants, deux séries signées Canal +, ont quant à elles reçu une statuette respectivement en 2012 et 2013.