Antoine de Caunes au «Grand Journal» durant le festival de Cannes 2015
Antoine de Caunes au «Grand Journal» durant le festival de Cannes 2015 — SIPA

TELEVISION

Antoine de Caunes a «mis un bon moment à se remettre» de son éviction du «Grand Journal»

Le présentateur a confié avoir été stupéfait en apprenant qu’il ne rempilerait pas pour une troisième saison…

Une pilule qui a du mal à passer. Alors qu’il pensait rempiler pour une troisième saison, Antoine de Caunes a dû céder sa place à la rentrée à Maïtena Biraben, pour reprendre les rênes du Grand Journal sur Canal +. Pour la première fois depuis cette éviction surprise, le présentateur s’est confié à Télé Loisirs, avouant notamment « avoir mis un bon moment à s’en remettre ».

>> A lire aussi : « Les Guignols de l’info » reviendront-ils en novembre ?

« Ça a été une période très difficile »

Si les téléspectateurs ont été surpris en apprenant la nouvelle, le principal intéressé semble lui aussi avoir été stupéfait. « Bien sûr, ça a été une période très difficile. Quand c’est arrivé, je préparais déjà ma troisième saison de l’émission. J’ai mis un bon moment à m’en remettre », a expliqué Antoine de Caunes à Télé Loisirs.

Et si le présentateur a désormais tiré un trait sur le Grand Journal, il conserve un sentiment d’amertume. « Honnêtement, j’ai tourné la page. Mais ce n’est pas un programme que je regarde parce qu’émotion­nel­le­ment, c’est encore assez étrange pour moi », avoue-t-il.

>> A lire aussi: Il n'y a «pas de plan B» pour remplacer Maïtena Biraben, assure Vincent Bolloré

Un nouveau programme le 6 novembre

Ecarté du Grand Journal, Antoine de Caunes conserve néanmoins sa place à Canal +. L’idée de départ d’Antoine sans fiche, « la première émission dont l’animateur ignore tout », a toutefois été abandonnée.

L’animateur présentera finalement un tout autre programme, intitulé L’émission d’Antoine, chaque vendredi à 22h45 en crypté. « Nous allons partir d’un thème dans l’air du temps et dire ce que ça nous raconte sur le monde. Comme le poil, par exemple. L’objectif, c’est de faire un état des lieux à travers des reportages que j’ai tournés et le regard de ma bande », explique-t-il. Pour la première le 6 novembre, Antoine de Caunes sera entouré d’Alison Wheeler, Monsieur Poulpe, Fred Testot et Fred Veïsse.