TELEVISION

La BBC suspend ses jeux téléphoniques, reconnaît le trucage d'émissions

C’est la fin des appels surtaxés…

La BBC a annoncé mercredi la suspension de tous ses jeux ayant recours à des appels téléphoniques, notamment surtaxés, après avoir reconnu avoir manipulé les résultats lors de plusieurs programmes.

La BBC ne diffusera donc plus aucun jeu, télévisé et radiophonique, basé sur la participation téléphonique du public à partir de mercredi soir pour une durée indeterminée.

Trois vainqueurs au hasard

Cette décision survient après l'aveu d'un sérieux manquement aux règles de déontologie: la «Beeb» a désigné arbitrairement des vainqueurs de compétitions lors de trois émissions caritatives et de trois autre programmes, au mépris du public, invité à voter par téléphone.

Dans certains de ces cas, certains employés de l'équipe de production des programmes ont appelé aussi, truquant ainsi les résultats.

«Graves violations»

BBC Trust, un comité de surveillance interne, s'est dit très préoccupé par ces «graves manquements en matière de contrôle» qui ont «compromis les valeurs d'exactitude et d'honnêteté de la BBC».

La semaine dernière, la BBC avait été condamnée à payer une amende de 50.000 livres (74.368 euros) suite aux «graves violations» du code de diffusion télévisée en novembre, lors d'une très populaire émission pour enfants.

«Télé-tirelire»

Près de 13.800 enfants avaient appelé la chaîne qui leur demandait d'identifier un personnage d'une série, mais un problème technique n'a pas permis de sélectionner un gagnant. La production a alors présenté une petite fille qui visitait les studios avec sa famille comme la gagnante du jeu.

La «télé-tirelire» qui fonctionne avec des appels coûtants jusqu'à une livre (1,5 euro), pour voter pour ou contre un candidat ou répondre à des questions, est un marché estimé à 1.2 milliards de livres (1.7 milliard d'euros) en Grande-Bretagne.