«Le Zapping» de Canal+ serait-il sérieusement menacé par Bolloré?

TELEVISION Selon Puremédias, Patrick Menais, le patron du programme, va être éjecté d’ici peu par la chaîne cryptée…

C.W.

— 

«Le Zapping» de Canal+
«Le Zapping» de Canal+ — Capture d'écran Canal+

Le Zapping va-t-il payer pour son impertinence ? Peut-être son patron, oui. Selon Puremédias, Patrick Menais, à la tête du programme, serait sérieusement menacé. La raison ? L’émission du 8 octobre dernier, diffusant de larges extraits du documentaire sur le CIC censuré par Canal +, n’aurait pas vraiment été du goût de Vincent Bolloré

>> A lire aussi : Ceux qui osent encore se moquer de la méthode Bolloré

« Une éviction imminente »

Canal aura-t-elle droit à sa énième tête coupée ? Selon les rumeurs, le Zapping serait dans le viseur. Il faut dire qu’il y a quelques jours, un montage a fait grand bruit. Le jeudi 8 octobre dans La Nouvelle Edition, de nombreux extraits du documentaire sur le CIC censuré par la chaîne cryptée et diffusé sur France 3, ont été intégrés aux Zapping. Le tout entrecoupé de clins d’œil plus qu’explicites, tel que le « C-O-P-I-N-A-G-E » sorti de Motus. Une insolence et une liberté de ton qui pourraient être réprimées.

Selon Puremédias, Patrick Menais devrait être remercié d’ici peu. « L’éviction de Patrick Menais est imminente », a confié une source au site Web, « et c’est l’existence même du programme qui pourrait être remise en cause ». La source aurait également ajouté que ce montage réalisé sur le Crédit mutuel était « clairement un suicide médiatique », et que le patron du Zapping lui-même aurait avoué « je sens que je vais me faire virer ». D’autant que le programme avait déjà été rappelé à l’ordre, après avoir relayé les propos polémiques de Maïtena Biraben sur « le discours de vérité » du FN. Pour le moment l’information n’a pas été confirmée et la chaîne dément cette éventuelle éviction.