Imbroglio autour d'une altercation violente entre Francis Lalanne et Charles Consigny

TELEVISION Lors du pilote du futur talk-show de Christophe Dechavanne, le chanteur et le journaliste  en seraient venus aux mains…

A.L.

— 

rancis Lalanne à la 19e édition de la Forêt des livres, à Loches (Indre-et-Loire), le 31 août 2013.
rancis Lalanne à la 19e édition de la Forêt des livres, à Loches (Indre-et-Loire), le 31 août 2013. — Francis Lalanne à la 19e édition de la Forêt des livres, à Loches (Indre-et-Loire), le 31 août 2013. - BALTEL/SIPA

Un débat sur les migrants se serait échauffé sur le tournage du pilote des Epinglés, le futur nouveau talk-show de Christophe Dechavanne. Au cœur de l’incident, Francis Lalanne. C’est ce que rapportait mercredi soir Matthieu Delormeau dans Touche pas à mon poste. «Francis Lalanne et le journaliste du Point Charles Consigny, réputé pour ses idées de droite, en sont venus aux mains. Au point qu’à ce qu’on m’a dit, ce garçon a dû voir un médecin parce que visiblement l’agression a été assez violente.»

La production dément

«Il est sanguin, c’est aussi pour ça qu’on l’aime», commentait alors Matthieu Delormeau. Mais contactée par Le Figaro, la production refuse de commenter l’incident et le minimise. Il n'y a «pas eu de bagarre», simplement «un échange musclé» entre le chanteur et le chroniqueur des Grandes Gueules (RMC). Francis Lalanne aurait  «simplement quitté le plateau à l'issue de ce vif échange» et Charles Consigny «se porte bien».

Impossible pour le téléspectateur de le vérifier: l'émission étant un pilote, elle ne sera jamais diffusée. 

Accusations d'opportunisme 

Régulièrement cible des moqueries, Francis Lalanne a récemment été accusé de vouloir faire de l’argent sur le dos des réfugiés syriens, avec sa chanson Ouvrir son coeur. Il avait ensuite annoncé à L’Express son intention de porter plainte pour «diffusion de fausses nouvelles» contre les personnes qui prétendent que sa chanson est opportuniste.