Canal+: Rappelez-vous qui sont «Les Revenants»

SERIES TV La série fantastique de Canal+ revient ce lundi soir, trois ans après la saison 1, avec une nouvelle vague de résurrection et une veine fantastique plus affirmée... 

Annabelle Laurent
— 
Les Revenants, chapitre 2. De retour sur Canal+ lundi 28 septembre 2015
Les Revenants, chapitre 2. De retour sur Canal+ lundi 28 septembre 2015 — Canal+

[Alerte Spoiler si vous n'avez pas vu la saison 1. Cet article s’adresse en priorité à ceux dont les yeux ont absorbé environ 76 autres séries depuis le final de décembre 2012, et ont besoin de réactiver leurs souvenirs]

Trois ans que vous ne les avez pas vus. Depuis le finale qui avait frustré une partie des téléspectateurs pour la quantité de mystères qu’il laissait irrésolus, Les Revenants n’ont pas chômé: 114 territoires conquis, une adaptation (copie, plutôt) par le créateur de Lost, un Emmy et un carton à l’international sans précédent pour une série française.

L’équipe des scénaristes menée par Fabrice Gobert ne s’est pas non plus tourné les pouces ; c’est plutôt le scénario qui s’est trouvé tourné et retourné, pour aboutir non sans peine aux huit épisodes dont la diffusion débute ce lundi soir sur Canal+.

>> A lire aussi: Ce que l'on sait de la saison 2 des «Revenants»

Six mois plus tard

Pour Les Revenants, seuls six mois ont passé. Au lendemain de la soirée agitée à la Main Tendue, la Horde qui s’y était rassemblée a disparu, emmenant avec elle Simon, Camille et sa mère, Julie et Victor. Les gendarmes qui bouclaient la Main Tendue n’ont pas donné signe de vie.

En réalité, Les Revenants ne sont pas loin. Ils se sont réfugiés à l’écart de la ville, dans un domaine pavillonnaire abandonné. Quand survient une nouvelle vague de résurrections…  

Creusant la veine fantastique ébauchée dans la saison 1, Les Revenants sont de retour avec une saison complexe, belle et puissante. Avant de vous en dire plus, 20 Minutes vous propose de redécouvrir les trajectoires de ces morts réapparus chez les vivants, plusieurs années ou décennies après leur disparition, quand on ne les attendait plus.

[On vous conseille un «Ctrl» + «+» pour agrandir l'image]