VIDEO. Un des héros du Thalys se confie à Jimmy Fallon

TELEVISION L’étudiant Anthony Sadler a raconté comment lui et ses deux amis soldats ont vécu les événements du 21 août dernier...

Anne Demoulin

— 

Anthony Sadler, un des héros du Thalys, sur le plateau de Jimmy Fallon.
Anthony Sadler, un des héros du Thalys, sur le plateau de Jimmy Fallon. — Capture d'écran/NBC

Anthony Sadler, un des Américains qui s’est interposé pour empêcher l’attentat dans le Thalys le 21 août dernier, était l’invité de Jimmy Fallon sur le plateau du Tonight Show de NBC.

« Vous avez sans doute raconté cette histoire des milliers de fois », a lancé Jimmy Fallon. « Je pourrais vous la raconter pendant des heures ! », a-t-il répondu avant de raconter ces « une ou deux minutes maximum » qui ont bouleversé sa vie.

« Je me suis demandé si c’était réel »

« Je dormais quand il y a eu un coup de feu et le bruit d’une vitre qui se brise. Je n’ai pas réalisé vraiment parce que je dormais. Mais un employé du train a dévalé dans l’allée, et tout ce raffut m’a réveillé. Je me suis retourné vers mes amis. Je vois qu’ils regardent en arrière et qu’ils s’abaissent. Je me demande vers quoi ils regardent ? Je vois alors le terroriste en train de charger sa mitraillette », a détaillé Anthony Adler. « Je me suis demandé si c’était réel, ou si quelqu’un faisait une blague », a-t-il poursuivi.

« Une seconde plus tard, je regarde mes amis, l’un d’eux dit “Go” et ils se lèvent tous les deux, donc je les suis, je me dis : “Je suppose que ce n’est pas une blague !”»

«Je m’attendais vraiment à ce qu’un coup de feu parte avant qu’on l’atteigne »

« Je m’attendais vraiment à ce qu’un coup de feu parte avant qu’on l’atteigne, mais il n’est jamais arrivé. Dieu merci ! Spencer s’est jeté sur lui, puis Alek et moi on est arrivé, on a pu le frapper un peu (…) Pendant qu’on le frappait, dans tout ce bordel, il a lâché la mitraillette et a sorti un cutter. Mon ami Spencer le tenait par-derrière et il a essayé de le couper, donc on a dû le frapper un peu plus », a ajouté Anthony Adler, évoquant ensuite l’arrivée de Chris Norman, le Britannique de 62 ans qui les a aidés à ligoter le terroriste.

On s’est « tellement amusés à Amsterdam »

Enfin, le jeune homme a évoqué comment son ami Spencer, grâce à sa formation médicale dispensée par l’armée, a aidé Mark Moogalian, blessé au cou par un coup de feu : « Il a mis ses deux doigts dans la blessure » pendant une vingtaine de minutes.

Anthony Adler a confié que lui et ses amis s’étaient « tellement amusés à Amsterdam » qu’ils avaient failli retarder leur départ pour Paris, ne manquant pas de provoquer les rires et quelques allusions au cannabis de l’animateur. Jimmy Fallon a également présenté le père de l'étudiant dans l'assemblée et lui a lancé : «Vous devez être sacrément fier de ce petits gars, non?»