Patrick Poivre d’Arvor sur son éviction du 20H de TF1: «Ils ont commis une erreur et ils le savent»

TELEVISION Le journaliste est revenu de manière virulente sur son départ du journal télévisé de la chaîne privée en 2008 au cours d’une interview sur BFM TV ce lundi matin…

A.G.
— 
Patrick Poivre d'Arvor présente le 20H de TF1 pour la dernière fois, le 10 juillet 2008.
Patrick Poivre d'Arvor présente le 20H de TF1 pour la dernière fois, le 10 juillet 2008. — AFP

Sept ans après son départ de TF1, où il officiait à la tête du 20H, Patrick Poivre d’Arvor reste virulent lorsqu’il se confie au sujet de son éviction du journal télévisé. Interrogé sur BFM TV ce lundi matin, le journaliste a évoqué de « bons souvenirs » mais a rapidement taclé TF1 et ses dirigeants.

Alors qu’il présentait le journal télévisé depuis 1987, PPDA avait fixé la date de son départ à 2012 cinq ans auparavant. Mais TF1 l’a évincé en 2008. « Ils sont bêtes parce que, vous voyez, je ne serais plus là depuis maintenant trois ans. J’aurais débarrassé le plancher correctement », explique-t-il, avant de souligner : « Ils n’auraient pas eu cette chute d’audience, ils n’auraient pas eu les problèmes qu’ils ont eu avec la presse, avec les téléspectateurs. » Peu après son départ de TF1, le 20H était passé sous la barre des 30% de part d’audience. Mais le JT était déjà en déclin. « Ça marchait très bien. Les gens aimaient beaucoup ce journal. Ils étaient très nombreux à le regarder », affirme encore aujourd'hui Patrick Poivre d’Arvor. Faisant référence aux dirigeants de la chaîne privée, il glisse : « Je pense qu’ils ont commis une erreur et ils le savent. »

Cinq choses que vous ne saviez pas sur PPDA

Après son départ, Laurence Ferrari avait repris les manettes de la grand-messe. Un choix qui avait été critiqué à l’époque. Celle-ci est restée à la tête du 20H de TF1 jusqu’en juin 2012 avant de rejoindre la nouvelle chaîne de la TNT, D8. Depuis, Gilles Bouleau a reboosté le 20 Heures de TF1. Si ces derniers temps France 2 progresse sur cette case pendant que TF1 baisse, il est parvenu à réduire considérablement l'écart d'audience entre les deux JT. En janvier 2014, Gilles Bouleau semait même David Pujadas, creusant l'écart entre le 20H de TF1 et celui de France 2 à 2 millions de téléspectateurs.