Valé­rie Trier­wei­ler: «Je n’ai pas encore pardonné à François Hollande»

PEOPLE L’ex-Première dame a accordé un entretien à «Femme actuelle» à paraître samedi 11 juillet…

A.L.

— 

Valérie Trierweiler s'est confiée à «Femme Actuelle»
Valérie Trierweiler s'est confiée à «Femme Actuelle» — «Femme Actuelle»

Le 24 juin dernier, Valérie Trierweiler s’agaçait sur le plateau de C à vous d’être sans cesse ramenée au passé. Cette fois, l’ex-première dame s’est confiée généreusement à Femme Actuelle, qui publie des extraits (en sept articles!) vidéo de l’entretien avant la parution du magazine samedi. 

«Oui, je suis délivrée»

L’ex-Première Dame évoque ses années de «plante verte» à l’Elysée. «À l'Elysée, on attend de vous que vous n'ouvriez pas la bouche, dit-elle. D'être comme une plante verte qui fleurit quand on lui demande. Personne ne doit être ramené à ça, ni une femme ni un homme. C'est difficile d'être ramené à ça pendant cinq ans. Ça aura duré moins longtemps, donc si vous voulez, oui: je suis délivrée.»

Elle confie également «ne pas avoir encore pardonné» à François Hollande, pour lequel elle n’est par ailleurs pas sûre de voter en 2017. Elle espère «une poli­tique plus à gauche» et assure que «les idées de Jean-Luc Mélen­chon» l’in­té­ressent. La preuve, en effet, qu'elle est totalement « délivrée » de son ex-compagnon.

Voir un extrait de cette interview: