Canal+: Maïtena Biraben pourrait s'installer à la place du «Grand Journal»

TELEVISION « Le Grand Journal », tel qu’il existe aujourd’hui, devrait disparaître à la rentrée…

A.L.
— 
Maïtena Biraben était déjà la joker d'Antoine de Caunes au Grand Journal
Maïtena Biraben était déjà la joker d'Antoine de Caunes au Grand Journal — Augustin Détienne/Canal+

L’été a commencé dans la panique pour Canal +, et les semaines à venir ne s’annoncent guère plus calmes. Alors que la rumeur d’un adieu aux marionnettes des Guignols de l’info a finalement été démentie par le patron de Vivendi, Vincent Bolloré - qui n’a pas pour autant décidé des futurs format et horaire de l’émission -, pour Le Grand Journal, ce serait bel et bien la fin, du moins dans sa forme actuelle. Selon les informations du Point, stopper l’émission présentée par De Caunes sera l’une des premières résolutions de Maxime Saada, qui vient d’être nommé comme directeur général à la place de Rodolphe Belmer, démis de ses fonctions.

Six semaines pour reconstruire l’access

Canal+ doit donc réorganiser son access en seulement six semaines. Et Maïtena Biraben, l’actuelle présentatrice du Supplément, est en pole position pour en prendre les commandes, s’accordent à dire Le Parisien et Le Point. Pour l’hebdomadaire, « l’arrivée de Maïtena Biraben produite par Laurent Bon (Le Petit Journal) en lieu et place du Grand Journal est quasiment assurée ».

Maïtena Biraben a « tapé dans l’œil » de Bolloré

Le Parisien annonçait lundi que la présentatrice avait « tapé dans l’œil » du nouveau grand patron de Canal +, Vincent Bolloré, et que la chaîne venait de proposer la case du Grand Journal à Laurent Bon, le producteur du Supplément et du Petit Journal, qui succéderait ainsi au producteur du Grand Journal Renaud Van Le Kim et sa société KM. Encore faut-il désormais que Laurent Bon, et a fortiori Maïtena Biraben, acceptent le défi de reprendre en si peu temps cette case de l’access en difficulté. La quotidienne montée à la hâte pourrait malgré tout garder le nom de Grand Journal.

De Caunes à la tête d’une hebdo ?

Quid d’Antoine de Caunes ? Selon Le Parisien, il pourrait se voir confier « une participation à la tranche 18h15-20h30 ou bien une émission hebdomadaire. » Quelles que soient les décisions, elles devraient en tout cas être annoncées très prochainement, étant donnée l’urgence de construire une nouvelle grille pendant que les autres chaînes annoncent chacune leurs nouveautés.