De nouvelles accusations d'un candidat égratignent «Koh Lanta»

POLEMIQUE Raphaël, un ancien candidat du jeu d’aventure accuse la production de « manipulations »…

C.W.

— 

Le logo du jeu d'aventure de TF1 «Koh -Lanta».
Le logo du jeu d'aventure de TF1 «Koh -Lanta». — TF1 / ALP

Les clashs entre la production de Koh Lanta et les candidats s’enchaînent à toute vitesse ces dernières semaines. Après Marc et le spoiler, Jessica et l’affaire du string, Ella et la canne à sucre, voici Raphaël. Candidat de la saison 4 du jeu d’aventure, il dénonce des pressions et des manipulations subies pendant et après sa participation.

« Comme un abruti, j’ai accepté de perdre »

Cette semaine sur la chaîne Star 24, Raphaël a vidé son sac. « J’ai subi des manipulations par la production », affirme le candidat. Lors de sa participation à la 4e saison de Koh Lanta, la production aurait fait pression sur lui, lui demandant de perdre pour préserver le suspens. En échange, des publicités et de l’argent à son retour en France. « Comme un abruti, j’ai accepté de perdre. Et puis sa promesse n’est jamais venue », explique-t-il.

« J’ai refusé un chèque de 30.000 euros »

Selon les dires du candidat, la manipulation ne se serait pas arrêtée après l’aventure. Voulant dénoncer cette expérience sur le plateau de la Méthode Cauet, Christian Le Bozec, chef de projet de Koh Lanta, aurait tenté d’acheter le silence de Raphaël. « J’ai refusé un chèque de 30.000 euros », précise-t-il.

« Dans Koh Lanta, il n’y a pas de place pour la tricherie »

L’histoire ne s’arrête pas là. ALP, la société de production du programme, a réagi auprès du Figaro. « Ce n’est pas la première fois que Raphaël nous porte ces accusations », éclaircit Julien Magne, directeur des programmes de flux d’ALP. « Il avait été loin dans son aventure et il y a peut-être de sa part de la rancœur de ne pas avoir gagné. La manipulation de grande ampleur dont il parle aurait provoqué d’autres plaintes parmi les seize candidats de sa saison si elle avait eu lieu. Or, il est le seul… » Et Julien Magne répond aussi à des accusations d’empoisonnement de la part de l’ancien candidat : « Il nous accuse d’avoir voulu empoisonner les candidats, ça va très loin. Ce n’est évidemment pas une pratique de la production. Koh Lanta raconte l’histoire d’aventuriers qui vivent des choses très fortes. Nous ne sommes pas là pour les affaiblir et les empoisonner. C’est une aventure difficile mais il n’y a pas de place pour la tricherie ou je ne sais quel poison qu’on irait mettre dans l’eau. » A qui le tour ?