«True Detective»: Les 62 pensées que nous a inspiré l’épisode 1 de la saison 2

SERIES TV «True Detective» est enfin revenu dimanche sur HBO. ATTENTION SPOILER…

Annabelle Laurent
— 
Colin Farrell, saison 2 de True Detective
Colin Farrell, saison 2 de True Detective — HBO

On l’a attendu, ce retour. Quinze mois de rumeurs, d’annonces, de bribes de scénario distillées par l’ex-inconnu transformé en showrunner rockstar Nic Pizzolatto, jusqu’au casting final: Colin Farrell, Vince Vaughn, Rachel McAdams, Taylor Kitsch, Kelly Reilly. Le tout en Californie. L’épisode 1 a été diffusé dimanche sur HBO, lundi en France sur OCS et CanalSat. La critique est déçue, évidemment. La saison 2 sera-t-elle à la hauteur? Huit semaines de discussion s’annoncent. On a commencé par le début, et voici ce que nous a inspiré le pilote. En 62 pensées. [Et 62 spoilers]

1. Oui, c'est beau… mais le générique de la saison 1 était quand même mieux.
2. Il n’y avait pas une meilleure chanson de Leonard Cohen?

3. Attendez. C’était quoi ces rubans roses attachés à des bâtons?

4. Ce gamin roux m’a brisé le cœur en deux secondes.

5. Consolons-nous de l'absence de McConaughey: on va donc pouvoir comprendre, pendant cette saison, ce qu’articule le héros principal.
6. On peut même cacher les sous-titres et comprendre, yiha.

7. Ce travelling avant sur Colin Farrell au bout d’une table rappelle vaguement quelque chose… Des canettes Lone Star et on est bon. D'ailleurs, à première vue, très beau choix pour la relève, Colin Farrell. 
8. Ok, l’enfant était roux. Comme un léger indice que ce n’était pas son fils, en effet. Réveillons-nous. 
9. Des échanges via dictaphone avec son fils. De la concurrence pour Diane et Agent Cooper.

Vince Vaughn. HBO. 

10. Quatre plans de la belle baraque moderne soulignant l'équation: Vince Vaughn = sale type.
11. Oh, Kelly Reilly. Romain Duris, Vince Vaughn t’a volé Wendy.

12. Oh non, pas la tête de corbeau. 
13. Suivie du plan sur le panneau Mulholland Drive, coucou David Lynch.

14. Elle en fait quoi, Rachel McAdams, de son mur à couteaux?
15. Hagakure + envie d’une pratique sexuelle apparemment trop extrême pour son amant avocat: voyons comment Nic Pizzolatto a écrit son personnage de femme flic, après les critiques de la saison 1.

16. Je veux le même costume de SHERIFF.
17. Oh, un hipster (slash/producteur de porno: la génération Y).

18. Troisième plan d’hélico sur L.A et ses autoroutes tentaculaires. Justin Lin - réalisateur qui succède à Cary Fukunaga – s'est vraisembablement fait plaisir en hélico pendant le tournage.
19. Michael Irby alias Elvis le partenaire de Rachel McAdams me fait penser à Oscar de The Office, c’est terrible.

20. Oh hellooo Taylor Kitsch. Comme tu as grandi Tim Riggins. Comme tu n’as pas changé ta moue perplexe et tes sourcils froncés.
21. «We were working for America, Sir.» Cette scène au commissariat ne va pas du tout. «Too - much - exposition», comme ils disent là-bas.

22. Soirée au Casino, le maire, sa femme blasée au haut léopard… Cette partie de l’histoire pourrait bien s’annoncer légèrement boring.

23. Appartement de Caspere. Après la tête de corbeau, beaucoup de croix d’un coup au bingo Symbolisme.
24. Le «Did you see that too, right?» face à la femme miniature qui flotte dans du lait, une référence aux hallucinations de Rust dans la saison 1?
25. Quelqu’un d’autre a mis pause pour comprendre quelque chose au tableau des femmes nues (deux, trois ?)?
26. Le squelette couronné et drapé doit être une référence que je n’ai pas. Après vérification, c’est ça.

27. La tête de Caspere bascule contre la vitre. Plus trop de doutes.

Rachel McAdams. HBO. 

28. Rachel McAdams a beaucoup trop la classe.
29. «Panticapaeum». Très envie de prononcer ce mot à haute voix.

30. Pizzolatto nous emmène donc sur une histoire de LGV en Californie. On a connu plus excitant, mais à voir.

31. Bienvenue au Panticapaeum. Don Draper est par là?
32. Et voilà donc la toute première tirade philosophique de cette saison. Matthew McConaughey likes this.
33. Reconnaître que le monde n’a pas de sens, comprendre que Dieu n’a pas créé un monde sans sens, merci du cadeau.
34. Mon Dieu mais cet endroit est complètement plagié sur la saison 7 de Mad Men.

35. «What exactly is porn?» Et le David Morse en gourou chevelu est donc son père. Double cadeau.
36. Athena et Antigone. On a le droit de rire?
37. Ce dialogue qui rappelle la saison 1, ses questions sur la responsabilité face à la mort, ceux qui fuient par la croyance… ne serait-il pas un brin raté?

38. Le père divorcé largué et saoul vs le nouveau papa propret aux cheveux gominés: alerte scène déjà -souvent- vue.
39. Au dictaphone, «Les astronautes ne vont même plus sur la lune»: on est tenté de dire non, aussi.

Colin Farrell. HBO. 

40. Elvis, Ossip, Caspere, Athena, Antigone, belle galerie de prénoms. De la concurrence pour Arnaud Desplechin

41. Ok, Rachel / Ani est une psychopathe avec toutes ses armes.

42. Taylor Kitsch attendu par… Vera: on aimerait dire qu'on avait deviné.
43. Une Vera aussi entreprenante qu’Alexandra Daddario avec Marty: les amantes ont comme un point commun chez Nic Pizzolatto...
44. Cicatrices, Viagra, Taylor est gâté. Et pas par Nic Pizzolatto, qui expose son personnage particulièrement lourdement: «Et cette cicatrice-là, c’est quoi?»

45. «I look forward to meeting Caspere.» Caspere, introuvable. Caspere, le fantôme. Bon sang mais c’est bien sûr.

46. Le poing américain, pas sur le petit (mais méchant) Aspen quand même?
47. Colin est donc plus atteint que jamais.

48. Colin Farrell, Vince Vaughn au ralenti, puis le face-à-face: joli.

49. Elle n’était pas déjà bouclée, la série de huit articles du journaliste? Il le fait taire comme ça?
50. Bizarre, cette cicatrice à l’œil de la serveuse. On la reverra?
51. «Une femme apaise nos pensées les plus sombres... »
52. Vince Vaughn et Colin Farrell parlant de FIV: hautement improbable.
53. Et maintenant la coke: sérieusement, detective Valcoro?
54. Oh mais qu’elle est saoûlante cette chanteuse.
55. Récap Rachel McAdams. Elle aime: le sexe version Christian Grey, l’Hagakure, les couteaux, se mettre minable au bar et les doigts d’honneur à la sécurité.

Taylor Kitsch. HBO. 

56. Don’t do that, Taylor. «This is my least favourite life», pendant qu’il tente d’écourter la sienne.

57. Allitération sur «fuck», de «Motherfucker» à «What’s the fuck». Un peu gros cette découverte surprise du fantomatique Caspere, non?
58. Et maintenant que tous nos inspecteurs sont bien frais, rappelons-les à l’ordre. 

59. «Eyes are gone», brûlure à l’acide: un vulgaire assassinat n’allait quand même pas succéder à un cadavre de femme nue à tête de cerf.
60. Trois flics, un sous coke, une bien éméchée, un suicidaire: on est bien. Nic Pizzolatto a à peine forcé le trait du flic torturé... Pour les laisser gagner en densité ensuite? 

61. «This is the guy we’ve been waiting on?»: Traditionnelle rencontre des flics méfiants les uns envers les autres. Vu dans tous les polars, efficace quand même.

62. Le mot de la fin: la ville de Vinci? «It’s bullshit.» A suivre.