Cyril Hanouna: «Je rêve de produire une émission de faits divers»

INTERVIEW L’animateur vedette de D8 a une nouvelle fois été sacré animateur de la saison aux TV Notes…

Anaëlle Grondin
— 
L'animateur Cyril Hanouna
L'animateur Cyril Hanouna — Darius Salimi/Wekapture/ABACAPRESS.COM

On ne l’arrête plus. Cyril Hanouna a une fois de plus raflé la mise aux TV Notes. Le producteur et présentateur de Touche pas à mon Poste a encore été couronné animateur de la saison par les internautes de 20 Minutes, Pure Médias et RTL, qui organisent ce grand vote sur la télévision chaque année. A cette occasion, il revient sur ses succès, cette saison bien remplie et ses envies pour celle qui arrive.

Vous avez reçu trois TV notes en trois ans, il reste de la place sur l’armoire ?

Je les mets vraiment dans mon salon ! Cette année, je ne voulais pas y penser. Je disais « on va voir, on attend ». Et le talk-show de la saison pour Touche pas à mon poste (TPMP), c’est la troisième année consécutive. C’est fou. On est heureux.

Votre public est très connecté, vous l’avez mobilisé sur Twitter pour voter Est-ce que ça ne biaise pas les résultats ?

Beaucoup de gens ont appelé au vote. Après c’est vrai qu’on a une base de fans incroyable. Mais c’est dans la lignée des résultats d’audience de TPMP.

Votre objectif l’an prochain c’est de vous attaquer à M6 ?

On est premiers tous les soirs, on est super contents. Il y a beaucoup qui disent « les audiences ça compte pas ». C’est le seul moyen de voir si votre travail est reconnu. C’est vrai qu’on est au coude à coude avec l’access de M6, on va aller attaquer M6. Mais ce qu’on veut c’est surtout faire une bonne émission, apporter encore des nouveautés, des nouveaux visages, des nouvelles séquences. Avec tous les chroniqueurs on est déjà en train de voir ce qu’on peut faire l’année prochaine.

Voir toujours les mêmes chroniqueurs s’exprimer, ce n’est pas lassant ?

Pas du tout. Si on change toute l’équipe de TPMP, les audiences vont s’effondrer. C’est comme dans une série, si vous n’avez pas vos héros préférés, vous ne la regardez plus.  TPMP c’est aussi l’histoire des chroniqueurs. Ce qui fait son succès, c’est qu’on a l’impression de connaître la vie des gens qui sont autour de la table. C’est feuilletonnant.

Confirmez-vous le retour de Nabilla dans l’émission ?

Elle viendra nous voir en invitée. Je pense que la première télé qu’elle fera ce sera nous. Ca s’est toujours très bien passé avec Nabilla. Mes équipes sont en contact avec elle pour qu’elle vienne dans l’émission.

La radio, « TPMP », « The Cover », « L’œuf ou la poule », « Le gros show » ce jeudi soir… C’était une saison bien remplie pour vous. Vous allez remettre ça ?

Cette année j’ai fait une saison moins importante que l’an dernier, car je n’ai pas fait Nouvelle Star. On va refaire une saison comme ça. Ce qu’on aime vraiment sur D8, c’est tenter des choses. On a fait The Cover. L’émission était nulle à chier, on ne va pas se mentir. Mais il y aura un The Cover 2. Je ne rigole pas.

Qu’est-ce qui va être amélioré ?

Tout ! (rires) Cette fois-ci ça va être bien. On garde le titre mais on change tout.

Vous ne voulez produire que du divertissement ?

Je rêve de produire une émission de faits divers, c’est ma passion. J’aurais adoré produire Crimes ou Faites entrer l’accusé. Je ne regarde que ça. D8 a du mal à me sentir crédible sur ce genre de production, je ne sais pas pourquoi.

Vous cartonnez à la télé, mais à la radio, les audiences de votre émission les « Pieds dans le Plat » sur Europe 1 sont décevantes…

Après Laurent Ruquier, on s’y attendait. L’an prochain sur Europe 1, je vais tout changer… jusqu’au titre même de l’émission. On a trop voulu être dans les chaussons de Laurent. Je vais faire l’émission que j’ai dans la tête. J’ai eu le feu vert de Denis Olivennes [PDG d’Europe 1] et de Fabien Namias [directeur de la rédaction].