Cristina Cordula, en France depuis 30 ans, a des difficultés pour obtenir la nationalité française

CONFESSIONS Et ce n'est pas faute de se plier aux formalités plutôt lourdes exigées par l'administration, comme elle l'expliquait samedi soir sur France 2 dans On n'est pas couché...

Do.Ba.

— 

Christina Cordula dans ONPC samedi 14 juin
Christina Cordula dans ONPC samedi 14 juin — capture écran youtube

« Ça fait trente ans que j’habite là, j’ai un travail, je paye mes impôts ». Cristina Cordula l’assure : elle aime la France et aimerait être naturalisée. Pourtant, comme elle l’a confié dans On n’est pas couché ce samedi, elle a abandonné l’idée de devenir française. La présentatrice des Reines du Shopping, venue parler de ses trois ouvrages de relooking répondait à Laurent Ruquier qui lui demandait si elle rencontrait toujours des obstacles pour faire avancer son dossier de naturalisation.

Avec la verve qui a fait son succès, elle a expliqué le parcours des combattants que vivent tous les préposés à la naturalisation. « On vous demande un dossier kilométrique (sic). Quand on traduit tout, qu’on arrive, -il faut arriver à quatre heures du matin, faire la queue-(…) on donne les documents totalement traduits mais il en manque toujours un (…) J’ai laissé tomber », avoue-t-elle, à regret. Preuve qu'on peut être l'animatrice préférée des Français et rencontrer des difficultés que ceux-ci n'ont pas à vivre. 


Cristina Cordula «nulle en cuisine» : la blague de Laurent Ruquier

Laurent Ruquier apprécie beaucoup l’une des présentatrices phare de M6. « Ce doit être la femme idéale, elle est belle, elle est drôle, elle est enjouée, on a envie de partager des moments avec vous », a-t-il dit, en fin d’entretien avec Cristina Cordula.

« Et puis, qu’est-ce que je lis ? Nulle en cuisine », s’est-il exclamé, un petit sourire en coin, pour marquer le fait que c’était une blague. Ou une sortie un rien sexiste. Cristina Cordula, fidèle au bon tempérament dont elle semble faire preuve en toute circonstances a simplement répondu sur le même ton blagueur qu’elle ne pouvait pas exceller dans tous les domaines. Manquerait plus que ça !