Lisa Angell chante en finale de l'Eurovision, à Vienne (Autriche), le 23 mai 2015.
Lisa Angell chante en finale de l'Eurovision, à Vienne (Autriche), le 23 mai 2015. — SIPA

TELEVISION

VIDEO. Eurovision 2015: France 2 répond à Laurent Fabius

Le ministre des Affaires étrangères avait épinglé la prestation de la candidate française, Lisa Angell, au lendemain du télécrochet retransmis par la chaîne publique…

« Je suis prête à prendre ma revanche pour 2016 ». Dans une interview accordée à Média +, Nathalie André, directrice des divertissements de France 2, a de nouveau été interrogée sur l’Eurovision après l’échec de Lisa Angell et la débâcle de la France, qui a fini 25e sur 27. « Si c’était à refaire, je referais tout le contraire », a-t-elle confié. « J’étais énervée et triste pour mon artiste que je continuerai à soutenir. Nous avons pris un coup de bâton sur la tête. Ma connerie est d’y être allée avec une voix plutôt que d’y être allée avec Enrique Iglesias ».

« Nous, c’était un peu la télévision avant l’invention de la télévision »

Nathalie André en a profité pour répondre au ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui avait vivement critiqué la prestation de Lisa Angell au lendemain du télécrochet. « Franchement, il y a tellement de graves problèmes dans le monde que pourrait commenter Laurent Fabius », a-t-elle déclaré.

Le ministre avait déclaré au micro de Patrick Cohen sur France Inter : « Il faut comprendre que si on participe, il faut participer dans des conditions qui nous permettent d’être dans les premiers rangs (…) Il faut que ceux qui organisent cela aient une sorte d’examen, j’allais dire d’examen de conscience : comment peut-on avoir un rang plus élevé dans la hiérarchie ? » Avant d’ajouter la pique suivante : « J’ai vu la prestation de celui qui a gagné, qui est un Suédois. Je n’ai pas de commentaire à faire sur sa voix, mais c’était un show, comme on fait maintenant, avec des lumières, etc. Par rapport à cela, nous, c’était un peu la télévision avant l’invention de la télévision. »