VIDEO. Diam’s «n’assume pas» son passé de rappeuse

TELEVISION Elle déplore avoir été « vulgaire » et indique qu’elle n’est « plus cette femme-là » dans une interview qui sera diffusée dimanche dans « Sept à Huit » sur TF1…

A.G.

— 

Diam's, en 2012 sur TF1 dans "Sept à huit"
Diam's, en 2012 sur TF1 dans "Sept à huit" — TF1

« J’sais que j’suis pas une bombe latine/Ni une blonde platine, DJ. » Les enfants de Diam’s n’entendront probablement pas son hit sorti en 2003 avant un très long moment. La rappeuse, qui a changé de vie depuis, « n’assume pas » son passé de star de la chanson.

Loin des projecteurs depuis trois ans, Diam’s se confie sur sa vie d’aujourd’hui au cours d’un entretien qui sera diffusé dans Sept à Huit sur TF1 ce dimanche 24 mai. Ce vendredi, la chaîne a diffusé un extrait de ce qui attend les téléspectateurs.

 

Âgée de 34 ans aujourd’hui, Diam’s a accepté cet entretien filmé avec Thierry Demaizière à l’occasion de la sortie jeudi de son livre Mélanie, Française et musulmane. Elle y évoque la naissance de son deuxième enfant, son divorce, son remariage. Elle s’exprime aussi sur le port du voile en France, les attentats de janvier, l’islam radical et aussi l’image qu’elle a de la rappeuse qu’elle était autrefois : « J’étais vulgaire (…) Je ne suis plus cette femme là (…) Ce n’est plus la guerre dans ma tête (…) Je suis tranquille. »