VIDEO. L'une des voix historiques des «Simpson» quitte le dessin animé

TELEVISION Harry Shearer, qui prête sa voix à Ned Flanders, Montgomery Burns et Smithers, arrête la série...

M.C. avec AFP

— 

Quelques-uns des personnages incarnés par Harry Shearer dans les Simpsons (montage 20 Minutes).
Quelques-uns des personnages incarnés par Harry Shearer dans les Simpsons (montage 20 Minutes). — Paul A. Hebert/AP/SIPA - AP/SIPA - INTERFOTO USA/SIPA

Le rire sardonique des Simpson risque bien de changer de timbre. Harry Shearer, la voix américaine de Montgomery Burns, de Ned Flanders et de biens d'autres personnages dans le dessin animé culte, quitte le navire au bout de 26 saisons, après l'échec de discussions pour renouveler son contrat. Harry Shearer a posté sur son compte Twitter un message de James Brooks, producteur exécutif de la série, relayé par son avocat:

«Le spectacle va continuer, Harry n'en fera plus partie, nous lui souhaitons tout le meilleur», suivi de: «tout ça parce que je voulais ce que nous avions toujours eu: la liberté d'avoir d'autres collaborations» en marge des Simpson, laissant entrevoir qu'il s'agit du point d'achoppement de la négociation.

Harry Shearer à l'Actors Studio:

Harry Shearer faisait partie de l'équipe d'acteurs-voix historiques des Simpson depuis le premier épisode, diffusé en 1989. Il incarnait dans la série une dizaine de personnages récurrents, comprenant aussi le Révérend Lovejoy, le présentateur Kent Brockman, le Dr. Hibbert, le pilier de bar Lenny ou le principal Skinner, mais aussi Otto, le chauffeur de bus scolaire, ou l'acteur Rainier Wolfcastle.

De nouvelles voix parmi «les meilleurs talents de doublage disponibles»

Al Jean, le directeur de la série de dessins animés à succès, a assuré au New York Times que le comédien «avait reçu la même offre de contrat que le reste des comédiens ont reçue et acceptée». Il a précisé que les personnages jusqu'alors incarnés par Shearer allaient continuer à faire partie de la série et qu'ils seraient incarnés par de nouvelles voix parmi «les meilleurs talents de doublage disponibles».

Dans une autre interview à Entertainment Weekly, il précise: «nous espérons toujours qu'il sera de retour. Rien n'est définitif», allant même jusqu'à affirmer qu'«il reviendra». «Ce n'est pas la première fois que (son départ) est une possibilité, mais il revient toujours».

Cette satire d'une famille moyenne américaine et à travers eux de tous les Etats-Unis, rassemble un public d'environ 7,7 millions de spectateurs sur le petit écran et par internet à chaque épisode rien qu'aux Etats-Unis. Leur audience à atteint jusqu'à 33,6 millions de téléspectateurs lors d'un épisode en 1990 et elle est tombée au plus bas à quelque 3,4 millions l'an dernier.