Karine Le Marchand, animatrice de L'Amour est dans le pré
Karine Le Marchand, animatrice de L'Amour est dans le pré — Cecile ROGUE/M6

TELEVISION

« L'Amour est dans le pré »: Karine Le Marchand promet une nouvelle saison «entre rire et larmes»

Clio Weickert

La dixième saison de « L’Amour est dans le pré » débarque en juin sur M6…

Cadre bucolique, petites abeilles, poules et biquettes, pour la conférence de presse de la présentation de la saison 10 de L’Amour est dans le pré, M6 n’a pas ménagé ses efforts ! Le soleil lui-même était au rendez-vous, et d’adorables bébés moutons qui n’ont pas manqué d’attendrir. Au programme, visionnage des premières images, rencontre avec la production et Karine Le Marchand. Mais que nous réserve l’émission, qui fête ses dix ans cette année ?

Motus et bouche cousue

« Une saison pleine de rebondissements », explique l’animatrice. Une révélation alléchante, mais assez évasive. Car finalement, ni la production, ni Karine Le Marchand ne dévoileront beaucoup de détails sur les épisodes à venir. Peur du « spoil », et hantise de la médisance. « Quand je parlais de mes chouchous les années précédentes, on m’inventait des aventures avec les agriculteurs », avoue l’animatrice, « cette année, je fais attention ! », ajoute-t-elle en rigolant. Une saison « entre rire et larmes » donc, mais le mystère reste entier. D’autant que toutes les infos « buzz », le candidat gay et l’éventuel abandon, avaient déjà été dévoilées il y a quelques mois.

Des agriculteurs hauts en couleurs

Les premières images présagent tout de même des épisodes forts en émotions. Jean-Baptiste le timide, Claude le séducteur ou encore Thierry et son goût pour le léopard (une « cagole » va même tenter de le séduire), les agriculteurs, à la fois drôles et touchants, pourraient nous réserver de belles surprises. Interrogée sur le degré de mise en scène, la production répond par la négative : « c’est un docu-réalité, nous ne sommes pas dans le trash. Nous n’avons pas besoin de fiction, la réalité dépasse toujours ce que nous aurions pu imaginer ».

Un bilan florissant

A défaut de détails sur le programme, l’animatrice et la production ont surtout profité de cette conférence pour établir un bilan. L’Amour est dans le pré souffle ses dix bougies. En une décennie, 60 couples se sont formés, 15 mariages et 32 bébés ! Pour Karine Le Marchand, qui s’avoue toujours bouleversée par ces rencontres, le programme aurait bénéficié à modifier le regard des gens sur les agriculteurs : « Ils étaient un peu montrés du doigt, et je me suis rendu compte à quel point ils pouvaient être déconsidérés ». L’animatrice pense aussi qu’il existe un avant et un après l’émission, « ils deviennent des gens importants et reprennent confiance en eux, et je crois qu’il faut s’aimer avant de pouvoir aimer quelqu’un d’autre ».

Un concept efficace et pérenne, espérons que cette nouvelle saison soit à la hauteur de ses promesses.