VIDEO. Plan à trois, poppers... «Plus belle la vie» se lâche

SERIES TV Les fans du Mistral se sont émus de découvrir mardi soir des images d'un plan à trois à une heure de grande écoute... 

A.L.

— 

Une séquence de
Une séquence de — France3

Après la polémique du joint, celle du plan à trois sous poppers? Les scénaristes de Plus Belle La Vie s’en sont à nouveau donné à cœur joie pour surprendre les téléspectateurs de la série, s’attirant les foudres de certains d'entre eux. 

A une heure de grande écoute, la série a montré les débuts d’un plan à trois entre Marine, la surveillante du lycée, Stéphane Prieur, l'infirmier Dom Juan du Mistral et un troisième homme. On les voit inhaler, à tour de rôle, du poppers, un vasodilateur censé provoquer une bouffée d'euphorie et aider à lever les inhibitions (entre autres effets recherchés). Et quand Marine se retrouve en soutien-gorge au milieu des deux hommes.... générique.

«-10 ans», une signalétique suffisante?

La signalétique avait été adaptée spécialement pour l’épisode, mais le «-10 ans» apposé était insuffisant, ont jugé certains téléspectateurs. 

Plus belle l'audace

Si le CSA venait à être saisi, ce serait loin d’être la première polémique pour Plus Belle La Vie, connu pour ses audaces scénaristiques et épinglé à plusieurs reprises. 

En 2011, Luna s'injectait de l'héroïne. En 2014, Thomas roulait des joints avec Mirta, ce qui avait conduit la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie à saisir le CSA, qui n'avait finalement pris aucune sanction

En janvier, des dialogues grossiers avaient également été pointés du doigt. Le CSA n'avait «pas relevé d’image ou de scène susceptibles de heurter des mineurs de dix ans».