Bruno Salomone: «Les récompenses, ça fait plaisir, mais je ne cours pas après»

THEATRE Le comédien est à l’affiche d’«Un petit jeu sans conséquence» diffusé en direct sur France 2 lundi soir à 20h55, avant la cérémonie des Molières…

Propos recueillis par Joel Metreau

— 

Bruno Salomone, à Venice Beach, à Los Angeles, pour le tournage de Sharknado 3, le 7 mars 2015. Lancer le diaporama
Bruno Salomone, à Venice Beach, à Los Angeles, pour le tournage de Sharknado 3, le 7 mars 2015. — Emmanuelle Choussy/SIPA/SIPA

Avant la 27e cérémonie des Molières, animée par Nicolas Bedos, France 2 va diffuser en prime time lundi soir Un petit jeu sans conséquence. Cette pièce de théâtre de Jean Dell et Gérald Sibleyras, mise en scène par Ladislas Chollat, va être interprétée en direct par ses comédiens Bruno Solo, Constance Dollé, Isabelle Gélinas, Lionel Abelanski et Bruno Salomone. Ce dernier raconte l'expérience à 20 Minutes

Quel est le pitch de la pièce ?

Claire (Isabelle Gélinas) et François (Bruno Solo) sont en couple depuis une dizaine d’années. Patrick (Lionel Abelanski), le cousin de François, les compare à un couple dans une publicité pour biscottes. Ce que Claire prend très mal. Avec son mari, elle va faire croire qu’ils se séparent. Le ver va rentrer dans le fruit et provoquer dans leur entourage des réactions du genre «c’était prévisible». Tout ce que les autres pensent d’eux va être étalé au grand jour.

Et vous, votre rôle ?

J’incarne Serge, un ami de la famille qui débarque à ce pique-nique. C’est quelqu’un d’audacieux et culotté, qui va entreprendre de séduire Claire.

Bruno Salomone et Bruno Solo dans Un petit jeu sans conséquence. - DR

 

C’est la première fois que vous jouez une pièce en direct à la télé?

Oui. Bruno Solo, lui, l’avait déjà fait pour La station Champbaudet d’Eugène Labiche sur France 2. Mais on a déjà tourné samedi un enregistrement de secours et on s’est mis dans la configuration du direct. Cela dit, il n’y a pas d’aménagement spécial de mise en scène. La caméra s’adapte à nous.

Vous allez vous rendre aux Molières ?

Non, car on sortira juste de scène. De plus, je ne suis pas convié et ne l’ai jamais été. Cela dit, je trouve légitime de ne pas être du monde du théâtre, car je viens d’abord du one-man-show. Et puis, les cérémonies, ce n’est pas trop ma tasse de thé, le côté récompense, ça fait plaisir quand on en a une, mais je ne cours pas après. Mon but, c’est de divertir et d’alléger les consciences.

Bruno Salomone et Isabelle Gélinas dans Un petit jeu sans conséquence. - DR

 

Dans la pièce, vous jouez avec Isabelle Gélinas, votre partenaire sur le petit écran dans Fais pas ci fais pas ça, qu'est-ce que cela change?

On se connaît très bien, c’est plus agréable. Dans la pièce je dois la séduire. Au fur et a mesure des échanges, une complicité se crée. Entre nous, elle existe déjà. Pas besoin de la fabriquer.

Où en êtes-vous avec Fais pas ci fais pas ça? Pas lassé?

Le tournage de la huitième saison aura lieu en mai-juin. On attend les textes. Mon personnage évolue tellement, je n’ai pas l’impression de jouer la même chose. Et comme les enfants grandissent, ils se rapprochent de nous. Ça nous rappelle qu’on vieillit.

Et votre one-man-show ?

Je bosse régulièrement dessus. Cela va être une histoire avec une succession de personnages.

Vous avez participé au téléfilm américain Sharknado 3. Quel sera votre rôle ?

Ça a été tourné en mars, j’ai une toute petite séquence. Je joue un scientifique de la Nasa, qui répond à David Hasselhoff au sujet d’une invasion de requins. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais c’est rigolo de donner la réplique à K2000.