Le président François Hollande et l'animatrice Maitena Biraben après l'émission "Le Supplément" sur Canal+ le 19 avril 2015 à Paris
Le président François Hollande et l'animatrice Maitena Biraben après l'émission "Le Supplément" sur Canal+ le 19 avril 2015 à Paris — PHILIPPE WOJAZER POOL

TELEVISION

«Le Supplément»: Les dîners «sans chichis» de Maïténa Biraben et François Hollande

Le président avait diner à deux reprises avec la journaliste de Canal+ avant l'interview accordée dimanche à son émission «Le Supplément»...

Un joli coup, obtenu à coup de fourchettes. En direct et durant deux heures en clair sur Canal+ et sans coupure publicitaire, Maïténa Biraben a accueilli François Hollande pour faire le bilan des trois premières années de son quinquennat dans Le Supplément dimanche. Une interview qui a permis au programme de réaliser son record historique d’audience... et qui a été décrochée  à la suite de deux dîners.

«Au culot, sans l'avoir jamais vraiment rencontré»

Maïténa Biraben a reçu le chef de l’Etat «chez elle» pour un dîner «sans chichis», révèle L'Express. «Au culot, sans l'avoir jamais vraiment rencontré, elle lui téléphone, à l'automne dernier, pour lui proposer de venir partager le repas de quelques Français anonymes qu'elle a conviés pour l'occasion», précise l’hebdomadaire.

François Hollande a apprécié la soirée puisqu’il a retourné l'invitation quelques semaines plus tard, cette fois à l'Elysée, avec les mêmes invités. Ces deux dîners ont-ils permis de décrocher l’interview de dimanche dernier? L’invitation a été lancée par la production de l’émission et le conseiller en communication, Gaspard Gantzer, affirme à L'Express qu’il n’a pas été informé de l’existence de ces deux dîners.

François Hollande avait également accepté l’entretien au nouveau magazine Society, à la suite d’un dîner… Le président préfère de loin «le contact direct avec les journalistes» et «l'intimité d'une soirée» plutôt qu'une «stratégie méticuleusement élaborée par un conseiller aguerri», explique L'Express.