«Connasse»: «Si on ne peut plus rire des femmes, ça devient sexiste»

TELEVISION Camille Cottin répond à Florence Foresti qui avait critiqué le programme court de Canal+…

Anne Demoulin
— 
Camille Cottin, la "Connasse" de Canal+
Camille Cottin, la "Connasse" de Canal+ — RAPHAËL DAUTIGNY

Camille Cottin, en pleine promotion du film Connasse, princesse des cœurs d'Eloïse Lang et Noémie Saglio, dérivé du programme court de Canal+, était l’invitée de C à vous sur France 5 ce mardi. Elle a répondu à Florence Foresti qui avait critiqué en septembre dernier le format court de la chaîne cryptée.

«Ça m'exaspère vraiment. Cette dévalorisation des jeunes filles me hérisse. Le phénomène “Connasse”, aussi bien la série de Canal+, le livre ou les bijoux du même nom, même si c'est du second degré, ça ne me fait pas rire, c'est sexiste», avait déclaré en septembre dernier Florence Foresti dans une interview accordée au Parisien.

 «Je crois que ce qu'elle voulait dire, c'est qu'elle déplorait l'emploi du terme “connasse” et que les filles elles-mêmes se vantaient d'être des connasses en disant “C'est cool d'être une connasse” et qu'il fallait se respecter et respecter sa féminité», a souligné Camille Cottin.

«Faire des caricatures féminines en soi n'est pas une démarche sexiste»

«Après, je trouve que le ressort comique de Connasse n'est pas sur la féminité, c'est vraiment de dire tout haut ce qu'on pense tout bas. Mais ce n'est pas limité aux filles. C'est un personnage féminin et c'est une caricature féminine, mais ça pourrait être un homme», a-t-elle défendu.

«Je pense que faire des caricatures féminines en soi n'est pas une démarche sexiste. Si on ne peut plus rire des femmes, là ça devient sexiste», a conclu l’héroïne de Connasse, princesse des cœurs.