VIDEO. «On n’est pas couché»: Léa Salamé et Hervé Falciani, ex-informaticien de HSBC, s’écharpent

TELEVISION L’échange entre la polémiste de Laurent Ruquier et l’informaticien, pivot de l’affaire SwissLeaks, a tourné au clash samedi soir...

A.G.

— 

Léa Salamé et Hervé Falciani, l'ex-informaticien de HSBC pivot de l'affaire SwissLeaks, dans «On n'est pas couché» sur France 2, le 18 avril 2015.
Léa Salamé et Hervé Falciani, l'ex-informaticien de HSBC pivot de l'affaire SwissLeaks, dans «On n'est pas couché» sur France 2, le 18 avril 2015. — Capture d'écran 20 Minutes / France 2

Le ton est monté très rapidement. Samedi soir sur le plateau de l’émission de France 2 On n’est pas couché, la journaliste Léa Salamé a profondément agacé Hervé Falciani, l’ex-employé de HSBC à l’origine de l’affaire SwissLeaks... et ce dernier ne s’est pas laissé faire. La première question de la polémiste de Laurent Ruquier a suffit à transformer l’échange en confrontation houleuse.

«Est-ce que, à l’origine, quand vous disposez de ces milliers de noms et de numéros de compte en banque d’évadés fiscaux, vous dites-vous que vous allez en faire du fric avant de devenir le grand combattant de l'évasion fiscale?», a lancé Léa Salamé à l’ancien informaticien, invité pour la sortie du livre Séisme sur la planète finance (La Découverte). «Encore une autre [question]?», a aussitôt rétorqué l’intéressé.

Léa Salamé n’a pas abandonné. Devant les dénégations de son interlocuteur, la journaliste a rappelé que sa version avait été contredite par plusieurs personnes dont une ex-collègue présentée comme sa maîtresse. «Ce n’est pas ma maîtresse», s’est contenté de répondre Hervé Falciani. «Vous n’avez jamais couché avec elle?», a insisté Léa Salamé. Son interlocuteur a alors glissé: «Je suis désolé, ne croyez pas que toutes les Libanaises...», en faisant référence aux origines de la polémiste.

Il a alors déclaré, sous les huées: «Arrêtez. Il faut arrêter de dire des conneries. Je vais vous dire, madame "je ne sais pas quoi"... Mon intérêt médiatique, il est de montrer là où il y a des actions qui m'intéressent. Moi, je ne suis pas venu pour me défendre. Tout ce qui peut faire du buzz...». «Je me fiche du buzz!» a fini par couper Léa Salamé.