Pourquoi les Français n’aiment pas «Doctor Who»

SÉRIE TÉLÉ La saison 8, qui s’achève ce vendredi soir sur France 4, n’attire par les foules. Pourtant, la série britannique reste cultissime chez les Anglo-Saxons...

Anaëlle Grondin

— 

Extrait de la saison 8 de la série britannique «Doctor Who».
Extrait de la saison 8 de la série britannique «Doctor Who». — BBC

Doctor Who est de retour sur France 4 depuis le 27 mars. Au programme: de nouveaux voyages dans le temps et l’espace, d'inédites aventures aussi périlleuses que fantastiques, mais surtout un nouveau Docteur. De quoi susciter la curiosité. Et pourtant, les audiences sont mornes. Vendredi dernier, la série n’avait attiré que 263.000 Français en prime time. De manière générale, elle est peu regardée à la télé en France alors qu'il s'agit d'un monument de la science-fiction chez les Anglo-Saxons. Pourquoi? Décryptage avec Alain Carrazé, directeur de l’agence 8 Art global, et Tiphaine de Raguenel, directrice de l’antenne et des programmes de France 4.

Les Français ne sont pas très «science-fiction»

«Le voyage dans l’espace et le temps n’ont pas autant de succès en France que les séries policières. Doctor Who, c’est quand même une série de science-fiction délirante», s’exclame d’emblée Alain Carrazé. Le genre suffirait à rebuter le public français, selon lui. «Le public anglo-saxon est nourri par ça depuis 50 ans», ajoute l’expert. Or, «il n’y a pas eu de série française de science-fiction comme Doctor Who ou Star Trek», renchérit Tiphaine de Raguenel.  La France n’a simplement pas l’habitude.

La série n’est pas aussi facile d’accès qu’elle en a l’air

Le «pitch» de Doctor Who n’a rien de très compliqué: un extraterrestre aux traits humains qui voyage dans le temps et l’espace et à qui il arrive des mésaventures.  Mais c’est «une série  longue qui repose sur une mythologie importante, souligne Alain Carrazé. Elle est difficile d’accès la première fois même si la trame principale est très simple. L’humour particulier à la Monthy Python peut être très désarçonnant.» Il insiste: «Les Français n’accrochent pas car c’est trop particulier. Dans une série policière on s’y retrouve tous, dans Doctor Who pas toujours.»

Le nouveau Docteur est déroutant

Autre hypothèse, le nouveau Docteur, incarné par l’acteur  de 57 ans Peter Capaldi, est moins attirant pour un public jeune. Tiphaine de Raguenel acquiesce: «Chaque régénération du Docteur provoque une petite perturbation. Celui-là est plus âgé, plus sévère, sec et sombre. Il faut que ce nouveau Docteur s’installe.» Difficile de remplacer aussi facilement les adulés David Tennant et Matt Smith,  interprètes des dixième et onzième docteur.

Les fans de la série n’attendent pas

Autre «souci», selon Alain Carrazé, la diffusion de la série, beaucoup trop tardive sur France 4 par rapport à celle de la BBC. «Il y a une communauté de fans de Doctor Who depuis 5 – 6 ans en France, qui devient de plus en plus importante», indique l’expert. Sauf que «Doctor Who est une série que l’on ne veut pas attendre. Les fans ont déjà vu les épisodes [avant leur diffusion en France]», assure le spécialiste des séries. Si France 4 les diffusait plus tôt cela aurait-il changé quelque chose? Alain Carrazé est persuadé que oui: «Le jour où France 4 a diffusé l’épisode du 50e anniversaire en simultané, l’audience était très importante [719.000 téléspectateurs], la meilleure de la chaîne avec Doctor Who.» «On sait que les fans ont déjà visionné la série avant, reconnaît Tiphaine de Raguenel.  C’est un vrai enjeu pour nous de rapprocher ces diffusions.» Elle affirme que des discussions avec la BBC sont en cours en ce sens.

Le début de saison «loupé»  n’a pas aidé cette année

Trop long (75 minutes au lieu de 45 habituellement), le premier épisode de la saison 8 n’a pas été diffusé à la télévision. France 4 l’a mis directement en ligne, sur son site Internet et ses plateformes mobiles. Une erreur pour Alain Carrazé. «En plus il y avait l’arrivée d’un nouveau docteur», se désole-t-il. De son côté, Tiphaine de Raguenel assure: «Je ne pense vraiment pas que ça ait joué cette saison. La plupart des téléspectateurs ne regardent que quelques épisodes d’une série.»

Les deux derniers épisodes de la saison 8 de Doctor Who sont diffusés ce vendredi 17 avril à partir de 20h50 sur France 4.