«Game of Thrones»: Vous allez adorer les filles d’Oberyn Martell

TELEVISION La saison 5, sur OCS dès ce lundi, accueille de nouveaux personnages parmi lesquels les sanguinaires Aspics des Sables. «20 Minutes» a rencontré leurs interprètes à Londres…

Anaëlle Grondin
— 
De gauche à droite, Obara, Tyene et Nymeria Sand, les filles bâtardes d'Oberyn Martell dans «Game of Thrones»
De gauche à droite, Obara, Tyene et Nymeria Sand, les filles bâtardes d'Oberyn Martell dans «Game of Thrones» — HBO

Vous trépignez d’impatience en vous demandant ce qui peut bien arriver à Tyrion ou à Jon Snow dans la nouvelle saison de Game of Thrones? Préparez-vous surtout à être hypnotisé par de nouvelles venues. La saison 5, lancée ce dimanche soir aux Etats-Unis et dès lundi sur OCS, va vous emmener pour la toute première fois à Dorne, la région ensoleillée de la famille Martell. Là-bas, vous ferez la connaissance d’Obara, Nymeria et Tyene Sand, les aînées des huit filles bâtardes d’Oberyn, appelées les Aspics des sables. Des personnages aussi scotchants que sanguinaires.



«Les gens savent qu’ils n’ont pas intérêt à avoir affaire à elles» 

Toutes les trois n’ont qu’un dessein: venger la mort de leur père, sauvagement tué par La Montagne à la fin de la saison 4. «Nous sommes très cruelles et violentes», prévient l’air malicieux Rosabell Laurenti Sellers, l’interprète de Tyene Sand, que 20 Minutes a rencontrée à Londres en février en compagnie d’autres acteurs de la série. «Nous avons tué des centaines de personnes dans notre vie», renchérit Jessica Henwick, qui incarne Nymeria Sand, avant d’ajouter: «La devise de la maison Martell c’est "Insoumis, invaincus, intacts" et je pense que les filles Sand ont ça en tête lorsqu’elles se battent. Si elles échouent, elles déshonorent la famille.»

La particularité des Aspics des Sables? Chacune manie une arme à la perfection. Tyene possède deux dagues identiques, Nymeria un fouet de 2 mètres 50 en peau de kangourou et Obara une lance, comme Oberyn Martell. Il leur arrive également de faire appel au poison et à la séduction pour arriver à leurs fins. «Ce sont trois femmes fortes qui coopèrent», résume Rosabell Laurenti Sellers. Malheureux est celui qui ira les provoquer. «Nymeria et Obara ont déjà fait leurs preuves à Dorne. Les gens savent qu’ils n’ont pas intérêt à avoir affaire à elles», explique Jessica Henwick. De son côté, Rosabell Laurenti Sellers explique: «Tyene est la plus jeune des trois. Elle veut faire ses preuves au combat, être sur tous les fronts et montrer à ses sœurs de quoi elle est capable.» 

«Game of Thrones»: Ce qui vous attend dans la saison 5

Entraînement intensif pour manier les armes

Leurs performances à l’écran sont impressionnantes. «Je me suis entraînée pendant plusieurs mois [à manier le fouet], indique Jessica Henwick. C’était difficile car ce n’est pas une question de force mais d’équilibre et de timing. Vous devez savoir exactement à quel moment vous devez bouger sinon vous vous prenez le fouet au visage. Cela est arrivé plusieurs fois…» Pour ce rôle, elle s’entraînait tous les jours seule à viser des cibles avant de rejoindre une équipe dédiée à Belfast en Irlande, où sont tournées certaines scènes de la série. «Pour mon dernier cours avant le tournage, mon professeur a lancé des objets en l’air que je devais atteindre avec le fouet», raconte-t-elle amusée.

Malgré tout, cela n’a pas toujours été simple sur le tournage. «Un jour, nous tentions de jouer une scène de combat pour l’envoyer à Dan Weiss et David Benioff [les créateurs de la série], mais nos chaussures s’enfonçaient dans le sable. On tombait et il pleuvait, se souvient l’interprète de Nymeria Sand en grimaçant. J’espère que cette vidéo ne sera jamais diffusée, c’est tellement embarrassant!»

«Game of Thrones»: Les créateurs de la série jouent avec les nerfs des acteurs

Game of Thrones, saison 5, à partir du 13 avril en direct des Etats-Unis à 3h00 du matin, également à la demande sur OCS Go et toujours en US+24 à 20:55 sur OCS City.