«Top Chef»: Eliminé en demi-finale, Olivier Streiff s'est vu proposer du travail

TÉLÉVISION Le candidat du concours culinaire de M6 a reçu des appels de chefs étoilés...

J.M.
— 
Olivier Streiff, candidat de Top Chef.
Olivier Streiff, candidat de Top Chef. — PIERRE OLIVIER/M6

Bien qu'éliminé en demi-finale de Top Chef, lundi soir, le candidat au style gothique a réussi à s'imposer. Agé de 38 ans, ce cuisinier originaire de Lorraine sera sans doute la personne qui aura marqué la sixième saison du concours culinaire de M6.

Des propositions de travail

A Télé 2 semaines, Olivier Streiff raconte que la production de l'émission était venue le chercher. Peut-être pour son apparence? Il répond: «Je comprends tout à fait qu’on me remarque peut-être d’abord pour mon look, mais les retours que j’ai aujourd’hui parlent de cuisine. Il y a même des chefs triplement étoilés qui me téléphonent aujourd’hui et me parlent de ma cuisine.»  Ainsi, il a notamment été appelé par Arnaud Donckele, grand chef cuisinier du restaurant La Vague d'or à Saint-Tropez, et Yannick Alléno, trois étoiles au Guide Michelin depuis 2007. Certains chefs lui ont aussi fait des propositions de travail.

Adieu la timidité

Autre sujet de satisfaction pour lui, l'expérience Top Chef lui a permis de s'affirmer davantage: «Cela a coupé la barrière de timidité que j'avais vis-à-vis de mes clients. J'ai bien aimé l'immédiateté: découvrir un sujet et devoir réfléchir vite». Et sur les raisons de son élimination, il préfère s'en prendre à lui-même. «Peut-être que je n’avais pas assez la niaque pour gagner, je ne suis pas un compétiteur accompli.» Mais il se félicite quand même d'être parvenu aussi loin dans le jeu. Et pour cause, «J'ai remarqué que, progressivement, on a plus parlé de ma cuisine que de mon apparence. Heureusement que je ne suis pas sorti dès le début, sinon on se serait arrêté à ça!», confie-t-il au Huffington Post.

La fin des quolibets ?

Interrogé par TV Mag, il revient justement sur les difficultés qu'il a pu éprouver en raison de son look gothique: «J'ai subi tous les quolibets pendant des années et peut-être encore dans le futur. Cela a toujours été très dur depuis le début de ma carrière mais quelque part, j'ai réussi à monter les échelons les uns après les autres et prouver que, derrière tout cela, il y a un cuisinier.»