France Télévisions: Rémy Pflimlin est candidat à sa succession

TELEVISION L'actuel président du groupe audiovisuel public a déposé un dossier de candidature au Conseil supérieur de l'audiovisuel...

20 Minutes avec AFP

— 

Rémy Pflimlin devant le CSA en 2010. A l'époque l'institution avait validé son projet...
Rémy Pflimlin devant le CSA en 2010. A l'époque l'institution avait validé son projet... — Witt/sipa

Une choix mûrement réfléchi. Le PDG de France Télévisions, Rémy Pflimlin, a déposé un dossier de candidature au Conseil supérieur de l'audiovisuel pour un nouveau mandat à la tête du groupe audiovisuel public ce jeudi. «Je viens de faire part au CSA de mon souhait de poursuivre ma mission à la présidence de France Télévisions. (...)  J'ai donc déposé mon projet pour notre entreprise à l'horizon 2020», a-t-il dit dans un message aux salariés de France Télévisions.

Il a choisi la date limite de clôture du dépôt des candidatures au CSA pour déposer la sienne. Le gendarme de l'audiovisuel doit désigner le nouveau patron du groupe entre 22 avril et le 22 mai.

Rémy Pflimlin, 61 ans, avait été choisi en 2010 par le chef de l'Etat de l'époque, Nicolas Sarkozy, pour présider France Télévisions. Le CSA a depuis récupéré le pouvoir de nomination des dirigeants de l'audiovisuel.

Les autres candidats

Outre Rémy Pflimlin, deux autres candidats se sont déclarés, dont le directeur général de Microsoft MSN pour l'Europe, Alexandre Michelin, ex-directeur de l'antenne et des programmes de France 5, et le délégué SNJ de France Télévisions, Serge Cimino.

Plusieurs autres noms circulent, dont Delphine Ernotte, directrice exécutive d'Orange, Emmanuel Hoog, président de l'AFP, et Marie-Christine Saragosse, présidente du groupe France Médias Monde.

L'ex-directeur des antennes d'Antenne 2 et France 3, Pascal Josèphe, ainsi que Didier Quillot, ex-patron de Lagardère Active et d'Orange France et Christophe Beaux, PDG de la Monnaie de Paris, sont également cités par la presse.