«House of Cards»: Une Guerre froide un peu réchauffée

TELEVISION La saison 3 arrive sur Canal+, jeudi à 20h55...

Philippe Berry

— 

Lars Mikkelsen et Kevin Spacey dans la saison 3 de la série «House of Cards».
Lars Mikkelsen et Kevin Spacey dans la saison 3 de la série «House of Cards». — NETFLIX

Ses initiales? «V.P.» Ex-agent du KGB, il a fait du judo et posé torse nu. Son nom? Non, pas Vladimir Poutine, mais Viktor Petrov. Dans la troisième saison de House of Cards, diffusée sur Canal+ à partir de jeudi soir, deux semaines après le marathon sur Canal+ Séries, le président russe fait figure d’antagoniste principal. Mais si l'acteur danois Lars Mikkelsen livre une performance plutôt convaincante, son face à face avec Kevin Spacey patine dans le déjà-vu d'une fiction qui n'atteint jamais la complexité de la réalité.

La série de Netflix «aurait dû se renseigner davantage sur la Russie», attaque le site spécialisé Foreign Policy. Selon lui, l'amour du président «pour la vodka, la danse et les femmes, rappelle plutôt les excès de Boris Yeltsin.» Les Pussy Riot, qui font une apparition dans leur propre rôle en début de saison, acquiescent. «Il est trop jovial. Je crois qu'ils n'ont pas vraiment saisi ce qu'était un ancien membre du KGB», ont répété à plusieurs reprises Nadya Tolokonnikova et Masha Alyokhina pendant la tournée promotionnelle. Chercheur spécialiste des relations russo-européenne, Cristian Nitoiu estime dans un billet publié sur The Conversation que l'importance donnée à la Russie est «une victoire pour Vladimir Poutine», qui cherche depuis longtemps à restaurer la grandeur de Moscou.

Un chasseur chassé

Beau Willimon et les scénaristes recyclent encore la controverse autour de l'oppression de la communauté gay en Russie et inventent un conflit dans la Vallée du Jourdain pour bifurquer sur le processus de paix au Proche-Orient. Claire Underwood, elle, brigue le siège d'ambassadeur de Washington aux Nations-Unies.

Dans tout ça, Kevin Spacey et Robin Wright passent plus de temps dans Air Force One que dans le bureau ovale. Les manigances sont bien là, mais le power couple doit désormais jouer la défense, attaqué par les républicains et des démocrates aux dents longues. Les apartés se font plus rares, la soif de sang semble s'être asséchée. Mais attention, un fauve n'est jamais aussi dangereux que lorsqu'il est blessé.

>> La bande-annonce de la saison 3

House of Cards Saison 3 - Comment regarder House of Cards Saison 3 ?