«House of Cards»: La saison 3 piratée en masse

SERIE Le feuilleton avec Kevin Spacey est sur la bonne voie pour devenir le plus téléchargé illégalement devant «Game of Thrones»…

Benjamin Chapon

— 

Kevin Spacey dans «House of Cards».
Kevin Spacey dans «House of Cards». — SONY/NETFLIX

Dix jours après sa diffusion en intégralité sur Netflix, la saison 3 de House of Cards a été très massivement piratée dans le monde entier. Selon différents outils de mesure des téléchargements illégaux, près de 700.000 enregistrements auraient été détectés à travers le monde, dont une grande partie en Chine et aux Etats-Unis. La saison 2 avait été deux fois moins piratée dans le même laps de temps en 2014.

La France au huitième rang

House of Cards est ainsi sur de bonnes bases pour ravir à Game of Thrones le titre de série la plus téléchargée illégalement. La série fantastique, dont la saison 5 sera diffusée au printemps, détient ce record depuis deux années consécutives.

Les Français qui souhaitent voir légalement la saison 3 de House of Cards doivent être abonnés à Canal+, la série y est disponible à la demande sur Canal Plus Séries. Ce qui n’empêche pas la France d’être au huitième rang des pays ayant le plus piraté la série. Après la Chine et les Etats-Unis, l’Inde, l’Australie, la Pologne, le Royaume-Uni et le Canada sont les pays ayant téléchargé le plus de copies pirates de House of Cards en deux jours.