Saul, le sauveur de «Homeland»

TELEVISION La saison 4 est diffusée à partir de jeudi sur Canal +...

Philippe Berry
— 
L'acteur Mandy Patinkin, dans «Homeland».
L'acteur Mandy Patinkin, dans «Homeland». — SHOWTIME

Vis ma vie sans Brody (et surtout sans sa famille insupportable). Après une saison 3 ratée, Homeland avait beaucoup à se faire pardonner. En tournant la page «l'Espion qui m'aimait», la série de Showtime, qui revient à 21h00, jeudi, sur Canal+ (après une diffusion en VOST fin 2014 sur Canal+ séries) s'offre un reboot réussi. Qui doit beaucoup à la barbe de Saul et à l'immense talent de Mandy Patinkin.

On le voit pourtant moins dans les trois premiers épisodes, qui se concentrent sur Carrie (Claire Danes), désormais chef de la station de la CIA en Afghanistan. Mais Saul, son mentor, sort de sa retraite dans le privé pour réinjecter une dose d'ambivalence salutaire à la série. Car derrière ses yeux doux, il souffle le chaud et le froid. «C'est un manipulateur, il est prêt à tout pour accomplir son but», explique Mandy Patinkin, l'un des enfants terribles d'Hollywood.

«Je refusais que des réalisateurs m'adressent la parole»

Pendant des années, il a traîné une réputation d'acteur aussi génial qu'ingérable. Après son Tony Award en 1980 pour son rôle du Che, dans Evita, à Broadway, alors qu'il n'a que 28 ans, Patinkin perce au grand écran dans Princess Bride et Dick Tracy. Et le succès lui monte à la tête. Star de la série Chicago Hope, il remporte un Emmy et claque la porte avec fracas au cours de la saison 2. Il recommence en plantant tout le monde dans Esprits Criminels. «Je refusais que des réalisateurs comme Milos Forman ou Sidney Lumet m'adressent la parole sur le plateau. J'ai eu un comportement abominable», confiait-il en 2013 dans une interview confession au New York Times.

Personne ne veut alors l'embaucher et ce ténor prend un break musical, jusqu'à ce que Homeland lui donne une nouvelle chance. Il la lui a bien rendue.

>> La bande-annonce de la saison 4 en VOST

 

Regardez-vous encore la série? Qu'attendez-vous de cette 4e saison?