Hélène Darroze: «Des émissions comme "Top Chef" ont un vrai impact»

CUISINE La cheffe Hélène Darroze a intégré le jury de «Top Chef» pour cette saison... 

Alice Coffin

— 

Hélène Darroze, nouvelle jurée de Top Chef
Hélène Darroze, nouvelle jurée de Top Chef — PIERRE OLIVIER/M6

Hélène Darroze est une cheffe étoilée. Mais aussi la jurée de la nouvelle saison de Top Chef à l’antenne lundi à 20h40 sur M6. Mais encore une des femmes qui ont accepté de poser seins nus pour alerter sur le cancer du sein, ou de s’afficher avec une barbe dans Marie-Claire pour défendre l’égalité femmes-hommes .

Pourquoi avoir accepté de participer à Top Chef?

J’ai un positionnement très clair par rapport aux émissions comme Master Chef ou Top Chef. Je les connais pour avoir participé à leurs versions anglaises alors qu’elles n’existaient pas en France. J’estime que ces programmes parlent bien de notre métier, servent notre cause.

Quelle cause exactement?

Notre métier a longtemps été considéré comme une voie de garage. Depuis qu’il est médiatisé, cela donne une autre image de nous et cela suscite des vocations. Je m’en réjouis. Ces émissions ont une vraie valeur et un vrai impact.

C’est très différent le format anglais?

J’y ai participé il y a sept ans lorsque j’ai ouvert mon restaurant à Londres. Les formats se ressemblent énormément. Pour bien comprendre les particularités de Top Chef j’ai discuté avec Thierry Marx, ancien juré de l’émission, qui m’a vanté la crédibilité de l’émission.

Vous semblez très consciente des effets de la médiatisation, du pouvoir des images. C’est pour cela que vous avez accepté de poser seins nus ou avec une barbe?

La première démarche n’a pas été la chose la plus facile de ma vie à accomplir. Mais j’ai une amie qui était décédée, et je lui devais bien cela. On ne m’attendait pas sur ce terrain et j’ai reçu des critiques. Ce n’est pas ce que j’ai préféré faire dans ma carrière. Heureusement j’ai aussi reçu beaucoup de soutiens. Pour la deuxième série de photos, cela allait de soi pour moi.

Certaines personnalités sont plus timorées. Elles ont peur de brouiller leur image. Cela n’a pas l’air d’être votre cas.


Mais parce que tout cela c’est ma vie. Cela ne fait qu’un. Et que si ma notoriété peut servir à quelque chose de profond, je n’hésite pas. Quand je peux défendre une cause je le fais. Avec deux amies, Laëtitia Hallyday et Caroline Rostang nous avons aussi créé une association d’aide pour les orphelinats du Vietnam qui s’appelle La Bonne Etoile.

Vous continuerez Top Chef l’année prochaine?

Ce n’est pas du tout d’actualité. Il faut d’abord qu’et M6, et moi, on voit ce que cela donne. Mais le professionnalisme et l’ambiance que j’ai connue me donnent très envie oui.