Attaques terroristes: Le CSA convoque télés et radios pour les rappeler à l'ordre

MEDIAS Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé d’une réunion «dans de brefs délais»…

Benjamin Chapon

— 

Journalistes télé à Dammartin-en-Goële le 9 janvier 2015
Journalistes télé à Dammartin-en-Goële le 9 janvier 2015 — WITT/SIPA

Montrées du doigt à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, les télévisions et radios ont été convoqués par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour examiner leur traitement «des événements tragiques que vient de subir le pays», explique l'autorité de régulation dans un communiqué.

Réunion de réflexion

«Le Conseil supérieur de l’audiovisuel examine, dans le cadre de ses pouvoirs de contrôle, contradictoirement, les manquements qu’auraient pu commettre certains de ces médias.» BFMTV a ainsi été accusée d’avoir dévoilé à l’antenne que des personnes se cachaient du preneur d’otage du supermarché casher. De même, les journalistes ont parfois été accusés de gêner la police dans ses opérations lors de la prise d’otage à Dammartin-en-Goële.

Après avoir envoyé, dès vendredi, une note sur les «indispensables précautions de comportement» en pareil cas, le CSA va convoquer une réunion «dans de brefs délais» qui invitera «les télévisions et les radios assurant une fonction d’information à une réflexion commune sur les questions et les difficultés qui ont pu être soulevées par l’accomplissement de leur mission.»