Carla Bruni a été «émue» par le livre de Valérie Trierweiler

TELEVISION La confidence de Carla Bruni n’a pas suffi à faire monter les audiences de «Un soir à la Tour Eiffel» sur France 2…

Benjamin Chapon
— 
Carla Bruni dan sl'émission Un soir à la Tour Eiffel le 14 octobre 2014
Carla Bruni dan sl'émission Un soir à la Tour Eiffel le 14 octobre 2014 — France2

Une semaine après Nicolas Bedos et son canular, Valérie Trierweiler était encore la star de Un soir à la Tour Eiffel, l’émission d’Alessandra Sublet sur France 2. L’invitée était Carla Bruni. Et si l’ex-première dame n’a pas osé prétendre qu’elle avait eu une liaison avec son homologue, Carla Bruni a confié avoir été «émue» par le livre de Valérie Trierweiler et par «tout ce qu’elle a traversé».

A la fin de l’émission, Carla Bruni n’a pas signalé s’il s’agissait ou non d’un canular. Cette confidence n’a pas suffi à faire décoller les audiences du rendez-vous d’Alessandra Sublet. Après trois émissions, Un soir à la Tour Eiffel plafonne sous le million de téléspectateurs avec 7,8% du public mercredi soir selon Médiamétrie.

Twitter éteint la Tour Eiffel

Par ailleurs, l’émission a été plutôt mal accueillie par les réseaux sociaux, une semaine après le «bad buzz» du canular de Nicolas Bedos. Comme prévu, le concept de l’émission a légèrement évolué avec plus d’invités surprises pour dynamiser le programme.

La semaine prochaine, Un soir à la Tour Eiffel accueillera le chanteur Yannick Noah, qui a récemment annoncé que ses prises de position politiques étaient la cause de la désaffection du public à son endroit. Peut-être aura-t-il lui aussi une confidence à faire à propos de Valérie Trierweiler.