«Orange is the New Black» est la série la plus regardée sur Netflix en France

TELEVISION Ted Sarandos, responsable des contenus du site de streaming américain, a pris la parole ce mardi au Mipcom, marché international des contenus audiovisuels, un mois après l’arrivée de la plateforme en France…

Anaëlle Grondin
— 
Netflix a lancé jeudi 11 juillet 2013 "Orange is the new black", sa nouvelle série. 
Netflix a lancé jeudi 11 juillet 2013 "Orange is the new black", sa nouvelle série.  — © Lionsgate

De notre envoyée spéciale à Cannes

Interroger sur scène un responsable de Netflix n’est pas chose aisée. Ce mardi midi, au Palais des festivals de Cannes où se déroule le Mipcom, Eric Scherer, directeur de la prospective à France Télévisions, a tenté de faire un bilan de l’arrivée du géant américain en France en interviewant Ted Sarandos, chef des contenus de la plateforme de streaming. Et ce dernier n'était pas très loquace. 

Il n’a ni indiqué clairement si Netflix était satisfait de ce premier mois en France ni dévoilé de nouveaux chiffres sur le nombre d’inscrits en France depuis le communiqué du 1er octobre faisant état de 100.000 abonnés en quinze jours (sachant que le premier mois était gratuit). Ted Sarandos s’est montré extrêmement prudent voire méfiant, lâchant seulement: «Les comportements des utilisateurs sont très encourageants.» 

L’offre en France doit «doubler dans les douze prochains mois»

Seul élément concret, le responsable des contenus a confié que Orange is the New Black, distribuée exclusivement sur Netflix, était la série la plus regardée sur la plateforme en France. Un constat visiblement satisfaisant pour le géant américain, dont l’objectif affiché est de «montrer aux gens des choses qu’ils n’ont pas vues ailleurs». Ted Sarandos a ensuite promis que l’offre de contenus allait doubler dans les douze prochains mois dans l’Hexagone. Au passage, le responsable de Netflix n’a pas pu s’empêcher de lancer une petite pique à Canal+, son principal concurrent en France: «Nous sommes très contents de notre technologie. Quand on appuie sur "play", ça marche.» 

Comme le mois dernier quand 20 Minutes l’avait rencontré à Paris, Ted Sarandos s’est montré très mystérieux quant aux sommes d’argent consacrées par Netflix à la production de contenus originaux. Mais il a tout de même donné des nouvelles de la série Marseille, en cours de production. Les Français devront se montrer très patients. Présentée comme le House of Cards français, la fiction n’arrivera pas sur la plateforme «avant la fin 2015 ou début 2016». «On prend plus de temps que d’habitude pour être sûr d’avoir une série exceptionnelle», a défendu Ted Sarandos ce mardi.

Le futur «Game of Thrones» bientôt sur Netflix?

En attendant, la prochaine superproduction de Netflix sera Marco Polo. Les dix épisodes de la série, qui narre les aventures du célèbre marchand vénitien à la cour de l'empereur mongol Kubilai Khan au XIIIe siècle, seront disponibles sur la plateforme à partir du 12 décembre dans le monde entier. Ted Sarandos n’hésite pas à affirmer que cette nouvelle fiction aura l’envergure de Game of Thrones. Prometteur.