Séries américaines: Le guide des nouveautés de la rentrée

TELEVISION Le point sur le cru automne 2014...

Philippe Berry
— 
«Gotham», la nouvelle série de la Fox
«Gotham», la nouvelle série de la Fox — Fox

Faut-il les regarder ou zapper? Dur de s'y retrouver dans la rentrée télé US, avec une trentaine de nouvelles séries lancées dans le grand bain. Heureusement, on les a regardées pour vous.

>> Toutes les critiques sont à retrouver ici

Les plus câblées

Les chaînes premium prennent davantage de risques et cela paie. Dans The Affair (14 octobre sur Canal+), Dominic West (The Wire) et Ruth Wilson (Luther) racontent des versions très différentes de leur aventure extraconjugale qui se finit –visiblement mal– devant la police. Amazon veut concurrencer Netflix avec Transparent. Jeffrey Tambor pourrait bien décrocher un Emmy pour son coming-out transgenre tout en retenue. Sang et sueur sont au programme de Kingdom, une série coup de poing sur le monde des mixed martial arts. Produite par LeBron James, Survivor's Remorse chronique l'ascension d'une jeune star du basket façon Entourage.

Les plus geeks

Si Marvel domine au cinéma, D.C. Comics prend sa revanche à la télé. Gotham explore avec efficacité la corruption montante d'une ville dans laquelle Batman n'est encore qu'un jeune Bruce Wayne et le «commissaire» Gordon un inspecteur. Plus sombre, Constantine fait oublier le mauvais film avec Keanu Reeves et séduira les fans d'Hellblazer. A l'opposée, The Flash va à 100 à l'heure, portée par un Barry Allen fun et jovial, pour un bon spin-off d'Arrow. Disney n'a pas massacré Star Wars Rebels (19 octobre sur Disney XD), une version animée au look manga située entre les épisodes III et IV capable de rassembler les enfants et leurs parents devant l'écran.

Les plaisirs coupables

Shonda Rhimes frappe encore. Sexe, mensonge et double meurtre... Après Grey's Anatomy et Scandal, elle mène le spectateur par le bout du nez dans How to Get Away With Murder, avec l'Oscarisée Viola Davis. Dans Madam Secretary, la secrétaire d'Etat Tea Leoni tente de percer une conspiration qui a coûté la vie à son prédécesseur. State of Affairs joue sur le même créneau, avec le retour de Katherine Heigl au petit écran et des rebondissements incessants, par le créateur de The Blacklist. Forever, qui recycle tous les clichés du héros immortel, évite le naufrage grâce au charme du Gallois Ian Gruffudd. NCIS: New Orleans n'a aucune idée nouvelle mais Scott Bakula sauve la mise.

Les plus romantiques

Une demi-douzaine de «rom-com» débarquent. Très classique, A to Z fonctionne surtout grâce à la fraîcheur de la mère de How I Met Your Mother, Cristin Milioti. Plus drôle, Marry Me permet à des habituels seconds rôles, Ken Marino et Casey Wilson, de briller. Après cinq premières minutes insupportables, Selfie vaut beaucoup mieux que son titre ne le laisse suggérer.

Les plus mauvaises

Pas la peine de perdre son temps. Stalker, de Kevin Williamson, repousse les limites du putassier à la télé. Plombé par des rires enregistrés, Mulaney ne sera jamais le nouveau Seinfeld. La comédie romantique Manhattan Love Story n'aurait même pas marché en 1991. Z Nation drague sans succès et sans argent les fans de The Walking Dead. Gracepoint, enfin, est une photocopie US bien pâle et inutile du bijou britannique Broadchurch.

Quelles nouvelles séries regardez-vous? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous.