«Extant»: M6 lance sa série événement de science-fiction avec Halle Berry

SERIE M6 diffuse ce lundi à 20h50 la première saison de la série de science-fiction produite par Steven Spielberg...

Joel Metreau

— 

Halle Berry dans la série
Halle Berry dans la série — Sonja Flemming / CBS
Pendant treize mois, l'astronaute Molly Woods se retrouve isolée dans l’espace pour une mission à bors de la station Seraphim. A son retour sur Terre, elle découvre qu’elle est enceinte. Mais Molly ne se rappelle pas avoir eu de contact avec quelqu’un. Sauf lors d’une éruption solaire, où elle a la vision d'un ancien petit copain, Marcus, décédé dans un accident de voiture et qui lui demande son aide... Voici l'intrigant début de Extant, grande série de la rentrée pour M6, que la chaîne diffuse à partir de ce lundi soir.
 

Produit par Steven Spielberg

Des noms prestigieux gravitent autour de cette série événement. Dans le premier rôle, c'est l'actrice oscarisée Halle Berry. Dans celui de son mari, l’acteur croate Goran Višnjić, connu du grand public pour avoir incarné le docteur Luca Kovac dans la sixième saison de la série hospitalière Urgences. Ici, il interprète un scientifique qui a créé pour son couple, Ethan, un enfant-robot (joué par le jeune Pierce Gagnon, déjà inquiétant dans Looper).

Un androïde presque humain? On pense à la série Real Humans, mais surtout au film A.I. de Steven Spielberg. Quelle coincidence, c'est lui qui a produit cette série, après s'être intéressé à Under The Dome, l'adaptation du thriller fantastique de Stephen King.

Une course contre la montre pour M6

M6 avait programmé la première saison de Under The Dome l'an passé. Logiquement, elle guettait le nouveau projet de Spielberg. «On a découvert le pilote aux Los Angeles Screenings, en mai dernier, explique à 20 Minutes Christine Bouillet, directrice de la programmation chez M6. On a été tout de suite été séduits par le pitch, les effets spéciaux et Halle Berry...» Ce soir, M6 commence la diffusion de cette série, qui vient à peine de s’achever aux Etats-Unis, le 17 septembre, précisément.

Pour la sixième chaîne, ce fut la course contre la montre: «On connaît l’impatience des téléspectateurs, il fallait aller aussi vite que possible, avant même la fin de sa diffusion aux Etats-Unis, note Christine Bouillet. Le temps du doublage est incompressible. Tout le monde a donc travaillé d’arrache-pied et les comédiens français posaient leurs voix sur ce qui avait été diffusé il y a à peine un mois.» Les allergiques à la VF pourront toutefois regarder les treize épisodes en anglais sous-titré.

Un accueil un peu tiède aux Etats-Unis

La directrice des programmes loue «l’aspect novateur et bien écrit» de cette série futuriste, avec «son côté science-fiction très moderne, à la Gravity». Extant a toutefois reçu un accueil un peu tiède de l’autre côté de l’Atlantique. Des critiques pointent le rythme trop lent, des personnages stéréotypés et des incohérences du scénario.

Pour l’instant, une deuxième saison n’a pas été annoncée. Sur la chaîne américaine CBS, le pilote avait été vu aux Etats-Unis par 9,5 millions de personnes lors de sa diffusion le 9 juillet. Pour le dernier épisode, les audiences avaient quasiment fondu de moitié, avec 5,4 millions de spectateurs. Le public français sera-t-il plus clément?