Rentrée séries 2014: «How to Get Away with Murder», le triplé réussi de Shonda Rhimes

TELE Retrouvez les critiques des nouveautés américaines tout au long de l'automne...

Philippe Berry, à Los Angeles
— 
Viola Davis dans «How to Get Away with Murder».
Viola Davis dans «How to Get Away with Murder». — ABC

C'est parti pour le grand marathon. Entre mi-septembre et fin novembre, une trentaine de séries sont lancées aux Etats-Unis. Toutes les fiches sont à découvrir ici.

Le pitch

Ses élèves l'appellent «The Shooter». Cette star du parquet enseigne le droit criminel, et elle est prête à tout pour que ses clients s'en tirent à bon compte, même pour un meurtre. Ses élèves vont pouvoir appliquer ses conseils grandeur nature...

La bande-annonce



Le who's who

Le jeudi, c'est soirée Shonda Rhimes sur ABC. La créatrice de Grey's Anatomy et Scandal revient avec un troisième succès porté par Viola Davis (double nominations aux Oscars et aux Golden Globes, quand même). Du côté des élèves, peu de têtes connues: Katie Findlay (la victime dans The Killing), Jack Falahee (Twisted) et Alfred Enoch, qui a bien grandi depuis Harry Potter.

La note: 3.5/5

Du suspense, du rythme et du soap: pas de doute, on est bien en plein Shondaland. Plus Scandal que Grey's Anatomy, son dernier bébé fonctionne surtout grâce au gros talent de Viola Davis, à la moralité délicieusement ambiguë. Elle gronde, elle menace et elle pleure avec un charisme fou. La structure en flash-back avec deux meurtres –un à élucider, et un à cacher– devrait offrir son lot de rebondissements, et si les jeunes membres du cast parviennent à sortir de l'ombre de leur mentor pour dépasser leur archétype (la première de la classe, l'ingénu, la pourriture et l'idéaliste), HTGAWM pourrait bien faire exploser Twitter chaque jeudi. C'est déjà bien parti avec la meilleure audience chez les 18-49 ans parmi les nouveautés de la rentrée.