Séries: Les cinq fils spirituels de «Friends»

TELEVISION On vous présente cinq sitcoms récentes qui doivent beaucoup à Monica, Chandler et compagnie...

Philippe Berry

— 

La série «New Girl» est diffusée sur Fox depuis 2011.
La série «New Girl» est diffusée sur Fox depuis 2011. — FOX

Friends fête ses 20 ans. De quoi donner un gros coup de vieux à toute la génération Y. Pour se consoler, 20 Minutes revient sur cinq sitcoms qui célèbrent l'amitié.

New Girl (2011-présent), la version moderne

Depuis 2010, les rires enregistrés et le carton-pâte sont une espèce en voie de disparition. New Girl décape le concept de la sitcom «de potes» en s'adaptant à la forme du moment. Zooey Deschanel et ses grands yeux sont au rendez-vous mais c'est finalement Max Greenfield et Jake Johnson qui se sont révélés. Les personnages de Schmidt et Nick n'ont rien à envier à Chandler et Joey.

How I Met Your Mother (2005-2014), le fils spirituel

Ils ne sont pas six, mais cinq. Et ils se retrouvent au pub et pas au Starbuck. Lancée un an après la fin de Friends, la série ne fait pas dans le concept original. Mais elle se démarque avec une narration inventive, des répliques cultes de Barney pendant trois saisons et demi, et des private jokes fédératrices. Comme son aînée, elle s'est essoufflée, jusqu'à un épisode final raté.

The Big Bang Theory (2007-présent), la variante geek

La machine Chuck Lorre a encore frappé. Après Dharma & Greg et Mon Oncle Charlie, Lorre a catapulté quatre nerds et une blonde aux sommets. Il est l'exception qui confirme la règle, avec une forme très «90s» qui continue de cartonner au niveau de l'audience. De quoi permettre aux trois acteurs principaux d'obtenir un million de dollars par épisode cette année, comme ceux de Friends à la grande époque.

Cougar Town (2009-présent), la version quadra

Courtney Cox a fini par échapper à la malédiction des ex-Friends. Après plusieurs projets avortés, elle survit depuis cinq ans dans Cougar Town. Malgré son titre détestable, la série de Bill Lawrence a ses moments, même si elle n'atteint jamais la qualité de Scrubs. Les fans nostalgiques peuvent se consoler avec des apparitions de Jennifer Aniston, Lisa Kudrow et Matthew Perry.

Happy Endings (2011-2013), la fille cachée

Méconnue en France où elle est inédite, cette sitcom moderne a fait pleurer ses fans américains lors de son annulation l'an dernier. C'est dommage, car après des débuts un peu poussifs, la série a trouvé son rythme, reprenant avec succès l'esprit Friends. Ses acteurs, talentueux, ne sont pas restés au chômage très longtemps: on en retrouve dans New Girl et The Mindy Project, notamment.