«Plus belle la vie»: «C’est un rituel pour ma famille»

TEMOIGNAGES Dix ans après les débuts de la série, les téléspectateurs sont toujours au rendez-vous…

Adrien Chauvin
— 
Le bar du Mistral est devenu un lieu symbolique de la série.
Le bar du Mistral est devenu un lieu symbolique de la série. — FRANCE3

Depuis une décennie, «Plus belle la vie» s’est installée dans le salon des Français. Diffusée sur France 3, les téléspectateurs sont toujours au rendez-vous. Chaque soir à 20h15, ils sont près de 5 millions à être scotchés devant leur petit écran. Et le feuilleton enchaîne les records. Avec plus de 2.500 épisodes, «PBLV» est la série française la plus longue. Un vrai succès qu'elle doit surtout à ses fans. Pourquoi aiment-ils autant «Plus belle la vie»? Ils se confient à 20 Minutes.

«Au début c’était très ennuyeux, ça ressemblait aux "Feux de l’amour"»

Mike se considère comme le «plus grand fan de Plus belle la vie». Pour lui, la série est un vrai «moment de détente», mais ça n'a pas toujours été le cas. «Les premiers épisodes ont laissé une mauvaise image. Je reconnais que c’était très ennuyeux et que ça ressemblait aux "Feux de l’amour".» Mais il a fini par être hameçonné. «C’est un rituel pour ma famille. Grâce à cette série on a formé des liens et j’en suis heureux.»

De son côté, Agathe, qui a aujourd’hui 22 ans, suit la série depuis ses 13 ans: «J’ai grandi avec elle. Aujourd’hui, c’est même devenu un sujet de discussions avec mon entourage. On se remémore certains épisodes en attendant le prochain.»

>> Pour les fans, il existe un spin-off intitulé «Une vie en Nord», qui suit la vie de Ninon et Rudy après leur départ du Mistral.

«Les épisodes suivent la réalité»

Sa plus grande qualité selon les téléspectateurs, c’est son ancrage dans le réel. Virginie suit cette série pour cette raison. «Ils suivent l’actualité. Ils parlent des élections et de la Coupe du monde au Brésil!» Lili reprend cet argument. Pour elle, le traitement de l’actualité lui permet «d’avoir une autre façon de penser». Elle n’hésite pas à se comparer aux acteurs: «La plupart des classes sociales y sont représentées, il n’est donc pas difficile de s’y identifier.»

La prestation des acteurs est souvent mentionnée. Adeline a eu la chance de rencontrer l’une des actrices: «J’ai croisé Nadège, celle qui joue la commissaire Sara Douala, elle est aussi enthousiaste dans la vie que dans les épisodes. C’est un détail, mais le fait qu’ils soient Français nous rapproche d’eux et on a du mal à les quitter.»

«Une série qui a évolué avec son temps»

Lorsque Coline a commencé la série, il était difficile de revoir l’épisode qu’elle avait manqué. «Quand je savais que le soir je ne serai pas chez moi, c’était la panique. Obligée d’enregistrer sur cassette. Heureusement, maintenant on a les replay sur Internet, la série a bien évolué avec son temps.»

Toujours entreprenante, «Plus belle la vie» accueillera dès ce soir la chanteuse Tal pour plusieurs épisodes. Un nouveau spin-off est quant à lui en préparation. De quoi rallonger la vie de cette série culte.

>> Vous regardez «Plus belle la vie» depuis ses débuts? Êtes-vous d’accord avec ces internautes? Allez-vous continuer de suivre cette série? Pourquoi vous aussi vous l’aimez? Réagissez dans les commentaires ci-dessous…