Les Lepic chez les «culs nus», Carole Bouquet en première dame: France 2 fait le plein de séries

SERIES TV «Chefs», «Accusé», «Le Passager», «Duel au soleil» et «Nina» sont les cinq nouvelles séries de l'année, aux côtés de la saison 7 de «Fais pas ci, Fais pas ça» ou la saison 2 des «Hommes de l’ombre»…

Annabelle Laurent

— 

Guillaume de Tonquédec (Renaud Lepic) dans la saison 7 de "Fais pas ci, Fais pas ça", Carole Bouquet dans la saison 2 des "Hommes de l'ombre"
Guillaume de Tonquédec (Renaud Lepic) dans la saison 7 de "Fais pas ci, Fais pas ça", Carole Bouquet dans la saison 2 des "Hommes de l'ombre" — © FEL Véronique / France Télévision

«Le maître mot, c’est la continuité». Le patron de la fiction de France 2 Thierry Sorel a de quoi être, si ce n’est tranquille, au moins positif: la fiction de la chaîne est au plus haut depuis cinq saisons, avec 3,6 millions de téléspectateurs en moyenne sur les deux cases du mercredi et du vendredi (celle des soirées policières). Les voyants sont au vert et la chaîne compte continuer sur sa lancée, creuser sa ligne éditoriale «consacrée au monde contemporain», le tout en renouvelant dix séries et en misant sur cinq nouvelles.

La saison des «culs-nus»

Les renouvellements, d’abord. «A taaaable», la saison 7 de «Fais pas ci, fais pas ça» arrive bientôt, et son surnom en interne promet: «On l’appelle la saison des culs-nus». Culs-nus pour cause de virée naturiste du côté de la famille Lepic victime d’une «erreur d’un tour-opérateur en Guadeloupe», on a hâte de voir ça. Pour les fans, la saison 8 «est en développement».

L’événement série de la chaîne, c’est le retour des «Hommes de l’ombre», série politique créée par Dan Franck et très bien accueillie pour sa saison 1 avec Nathalie Baye en 2012. Carole Bouquet la remplace pour être la nouvelle femme du président de la République, et la réussite semble au rendez-vous, à en juger par la qualité des deux premiers épisodes qu’a pu visionner 20 Minutes. Même si les scénaristes nous confient, en réaction au séisme people/politique récent: «On est battus! On n’aurait jamais osé écrire un truc pareil!».  

«Détectives» et «Hôtel de la Plage» rempilent, de même que les policières «Chérif», «Caïn», «Les petits meurtres d’Agatha Christie» et bien sûr «Candice Renoir», qui a été «le phénomène de la rentrée dernière» avec près de 5 millions de téléspectateurs par soir, rappelle la chaîne. Du côté des 90 minutes, «Boulevard du Palais», «Deux flics sur les docks», «Nicolas Le Floch», ainsi que «Vaugan», «Lanester», «Marjorie» et «Alex Hugo» continuent.

Une première série hospitalière

Alors, quoi de neuf? Le mercredi, France 2 mise gros sur «Chefs», avec Clovis Cornillac en chef d’un grand resto parisien chargé de donner une place dans sa brigade à un jeune délinquant en probation, ce qui va évidemment apporter son lot d’embrouilles. «Accusé», série sur «six destins qui dérapent» s’offre un casting de luxe (Hélène de Fougerolles, Clémentine Célarié, Lorent Deutsch, Isabelle Gélinas, Pascal Légitimus et Bruno Wolkowitch), et «Nina» sera la première série hospitalière de la chaîne…

Pour les polars du vendredi, deux nouveautés: «Duel au soleil», en Corse, avec Gérard Darmon et «Le Passager», adapté du best-seller de Jean-Christophe Grangé, avec Jean-Hughes Anglade.

Et «Broadchurch»?

Et «Broadchurch»? Hors-sujet, car série étrangère donc réservée aux acquisitions de la chaîne, mais pertinent également, puisqu’avant de diffuser la saison 2, France 2 travaille à l’adaptation avec Shine… Ce qui demande «énormément de travail, il faut tout réécrire.» Donc le meurtrier n’est pas le même? Of course not.