Médias: «Marseille», une série qui se veut un «House of cards» à la française

SERIE Netflix a donné ce jeudi des détails sur la série qu'elle va produire en France...

J.M.

— 

La façade de la mairie de Marseille, en mars 2014.
La façade de la mairie de Marseille, en mars 2014. — BORIS HORVAT / AFP

A Marseille, ce ne sera pas seulement «Plus belle la vie», mais des coups bas, des coups dans le dos et des coups de poker. Netflix a en effet révélé ce jeudi le contenu de Marseille, la série qu’elle allait produire en France. Diffusée fin 2015 en huit épisodes, elle offrira un «regard sans concessions sur la politique, l’ambition et l’argent», est-il expliqué dans un communiqué de la chaîne câblée, qui va être accessible en France au mois de septembre.

Un affrontement aux élections municipales

Comme fil rouge, Marseille s’attachera à l’histoire du maire de la ville. Non pas Jean-Claude Gaudin, recalé au casting, mais le fictif Robert Taro, en fonction depuis 25 ans. «Les prochaines élections municipales vont l’opposer à l’homme qu’il avait choisi pour lui succéder, un jeune loup aux dents longues. Les deux candidats vont se livrer un combat sans merci au terme duquel un seul sortira vainqueur», est-il précisé.

Dan Franck au scénario

Pour écrire le scénario de cette série qui sera tournée au printemps prochain en France, Netflix a fait appel à Dan Franck, écrivain et scénariste de Carlos et des «Hommes de l’ombre». Derrière la caméra, Florent Emilio Siri (Cloclo et L’Ennemi intime) signera la réalisation des deux premiers épisodes, Samuel Benchetrit a également été sollicité. Du côté de la production, Netflix s’est adjoint les services de par la société parisienne Federation Entertainment dirigée par Pascal Breton, producteur des séries françaises «Dolmen» et «Sous le soleil». Ni le bugdet ni les acteurs n’ont été révélés.

Aux Etats-Unis, Netflix s’était illustrée en produisant «House of Cards», première série pour le Web, avec Kevin Spacey dans le rôle d’un politicien cynique et manipulateur. Une série acclamée par le public et qui a été reconduite pour une troisième saison.