«Rising star»: A quoi va ressembler le télécrochet «révolutionnaire» de M6?

TELEVISION La chaîne avait dévoilé les premières images de l’émission à la presse fin août en présence de Cali, Cathy Guetta, Morgan Serrano et David Hallyday, les quatre «experts musicaux» du programme...

Anaëlle Grondin
— 
Faustine Bollaert et Guillaume Pley animent «Rising Star» sur M6.
Faustine Bollaert et Guillaume Pley animent «Rising Star» sur M6. — PIERRE OLIVIER/M6

M6 démarre la rentrée en fanfare. Attendu depuis près d’un an, son télécrochet interactif «Rising Star» arrive enfin à l’antenne ce jeudi soir. La chaîne misant énormément sur ce programme qu’elle juge «différent et innovant», c’est en grande pompe qu’elle a organisé une conférence de presse fin août pour présenter l’émission et les quatre «experts musicaux» qu’elle a choisis: le chanteur Cali, la directrice artistique Cathy Guetta (lire son interview par ici), le directeur  des programmes de la radio NRJ Morgan Serrano et le chanteur David Hallyday. 20 Minutes vous dit tout.

Comment va se dérouler l’émission?

«Rising Star» sera diffusé en direct chaque semaine. Pour commencer, chaque chanteur interprètera un titre accompagné d’un orchestre sur scène face à un «mur» (un écran géant) de 16 mètres de long, 5 mètres de haut. Il n’a droit qu’à un titre pour convaincre les téléspectateurs, invités à voter pour faire rester ou partir le candidat. S’il obtient 70% de «oui», le mur se lève et le chanteur se retrouve face au public. Il est qualifié pour la suite de la compétition. Sinon, le mur ne bouge pas. Pour présenter l’émission, deux animateurs plutôt complices: Faustine Bollaert et Guillaume Pley.

Quelles seront les étapes suivantes?

La production, Studio89, ne le sait toujours pas. Cela dépendra du nombre de candidats retenus. S’il reste énormément de chanteurs, elle envisage des duels. S’ils sont peu nombreux, ils pourraient de nouveau chanter en solo, nous a-t-on indiqué. Une chose est sûre, c’est toujours le public qui a la main jusqu’à la fin. «Pour la première fois, c’est le téléspectateurs qui est aux commandes», s’est enthousiasmée Florence Duhayot, directrice générale de Studio89. «Le jury n’a aucun pouvoir, on peut se demander à quoi il sert», a plaisanté son adjoint, Stéphane Rak. En vérité, Cathy Guetta et ses compères votent aussi et ont chacun 7% des voix, «mais cela ne suffit pas à faire rester un candidat qui n’aura pas convaincu les téléspectateurs, même si les jurés votent tous "oui"».

Comment voter en direct?

Il faut installer l’application mobile de M6, 6Play, et cliquer sur «devenez juré de Rising Star». Il est possible de s’inscrire de manière classique ou via Facebook, partenaire de premier plan du programme. Si vous votez pour un candidat en passant par le réseau social, votre photo de profil pourra s’afficher sur le mur digital devant lui (et apparaître à la télé). M6 invite les téléspectateurs à tester le dispositif le 15 septembre de 20h30 à 20h40 sur son antenne. «On va inventer une nouvelle manière de regarder la télé», a assuré Bibiane Godfroid, la directrice générale des programmes de M6. Pour Cathy Guetta, c’est «révolutionnaire». 

Combien de candidats vont s’affronter?

Environ 17.000 personnes se sont présentées au casting. Une présélection a été opérée, puis les jurés ont rencontré «des dizaines voire des centaines» de personnes pour n’en garder qu’une cinquantaine. Ils sont amateurs ou professionnels et ont entre 13 et 80 ans.

Que va remporter le vainqueur?

Personne ne l’a mentionné à la conférence de presse, mais heureusement, David Hallyday était là pour nous éclairer. Le gagnant de «Rising Star» signera un contrat avec une maison de disque. Avec «un vrai suivi derrière», s’empresse d’ajouter le chanteur. Il explique aussi qu’il est libre de pouvoir travailler par la suite avec des candidats dont le potentiel aura attiré son attention, «des gens que j’aurai envie de lancer». 

Comment chacun imagine l’ambiance sur le plateau?

Cali, Cathy Guetta, David Hallyday et Morgan Serrano vont-ils danser debout sur leurs fauteuils comme les jurés de «The Voice»? Mystère. Eux-mêmes donnent l’impression de ne pas trop savoir comment vont se dérouler les «prime». Faustine Bollaert explique que ce sera «à la cool», Morgan Serrano imagine une émission «ludique», Cathy Guetta se voit bien distiller ses conseils aux candidats, David Hallyday, de nature réservée, souhaite rester lui-même. Quant à Cali, difficile à dire: «Moi j’ai pas la télé et je ne connais pas trop les autres télécrochets.» Ca promet.