Pour avoir Nabilla en discothèque, c’est 6.500 euros

PEOPLE Un site dévoile les tarifs des stars de la téléréalité pour leur participation à une soirée en discothèque…

Benjamin Chapon

— 

Nabilla et Thomas lors d'un défilé le 9 juillet 2014
Nabilla et Thomas lors d'un défilé le 9 juillet 2014 — PJB/SIPA

Avec plus de 900.000 fans de son compte Twitter et une moyenne de 400.000 téléspectateurs pour son émission sur NRJ12, Nabilla est une star. Pour avoir la chance de l’avoir comme hôte, un patron de discothèque devra donc débourser 6.500 euros. En prime, il aura avec elle son petit ami Thomas.

Pratique courante des discothèques cherchant à attirer les clients, l’invitation faite à des célébrités du petit écran est une source de revenus non négligeable pour les «Ch’tis» et autres «Anges de la téléréalité». Le site La conciergerie a mis en ligne une série de SMS où un agent dévoile les tarifs des stars de la téléréalité.

De 800 à 3.000 euros la star

Les contrats peuvent varier en fonction du temps passé dans la discothèque, s’il s’agit de monter sur scène ou non, s’il y a une séance de dédicaces ou non… Mais c’est surtout la notoriété des stars qui fait fluctuer la facture.

Si Nabilla et Thomas émargent officiellement à 6.500 euros la soirée, Jamel de «Secret Story» ou Bruno Moneroe des «Anges de la téléréalité» demandent 800 euros. Ayem, ex-BFF de Nabilla coûte 3.000 euros, seule. Christopher, des Ch’tis vient danser pour 1.400 euros.

Commission comprise

Le blogueur qui révèle ces tarifs précise que la société qui vend les services de ces stars pratique à ses yeux des prix parfois «hilarants puisque les candidats en question n’intéressent plus grand monde et n’ont plus eu d’actualité médiatique depuis plusieurs mois voire même plusieurs années.»

Par ailleurs, il note que «les tarifs annoncés comprennent également la commission de la société de booking, qui bien souvent en tire de juteux bénéfices.»