BFM TV et iTélé proposent d’embaucher chacun un tiers des salariés de LCI

CHAINE GRATUITE Selon «Les Echos», les deux chaînes ont envoyé un courrier au Conseil supérieur de l'audiovisuel...

J.M.

— 

Le groupe diversifié Bouygues a annoncé mardi que ses comptes avaient plongé dans le rouge au premier trimestre 2013 et qu'il préparait de nouvelles mesures d'économies chez sa filiale de télévision TF1.
Le groupe diversifié Bouygues a annoncé mardi que ses comptes avaient plongé dans le rouge au premier trimestre 2013 et qu'il préparait de nouvelles mesures d'économies chez sa filiale de télévision TF1. — Joel Saget AFP

Nouvelle passe d’arme entre le groupe TF1 et BFM TV (qui appartient au groupe NextRadioTv) et iTélé (groupe Canal +) au sujet du passage en gratuit de LCI, avec cette fois un argument massue: «Embaucher une partie des journalistes actuellement titulaires d’un CDI chez LCI», selon Les Echos, qui ont pu consulter un courrier adressé par les deux chaînes au CSA. De quoi éviter le plan social que Nonce Paolini, patron du groupe TF1, menace de mettre à exécution si le CSA n’accédait pas à sa demande.

La menace de fermeture de LCI

«Sur la base de 103 journalistes (CDI) indiqué dans le rapport financier 2013 de LCI, nous proposons que nos groupes reprennent deux tiers des personnes concernées [en ouvrant] 33 postes chacun. Ceci suppose que le groupe TF1 aurait à sa charge le reclassement d’un tiers des journalistes de LCI», est-il écrit dans le courrier.

Le groupe TF1 réclame depuis quelques années que sa chaîne d’information en continu, LCI, passe sur la TNT en gratuit. Il a donc officiellement demandé au CSA le changement du modèle économique de sa chaîne, actuellement diffusée via des bouquets payants. Le CSA, de son côté, devrait rendre sa décision avant la fin du mois.