Après les séries, Netflix se lance dans son premier talk-show

TELEVISION Le géant de la vidéo à la demande est attendu en France à la rentrée prochaine…

Annabelle Laurent

— 

Le logo de Netflix au siège social du service américain de vidéo en ligne, le 13 avril 2011 à Los Gatos, en Californie
Le logo de Netflix au siège social du service américain de vidéo en ligne, le 13 avril 2011 à Los Gatos, en Californie — AFP

Il ne cesse décidément de grandir, ce géant Netflix. La plateforme de vidéo va lancer en 2016 son premier talk-show. Aux manettes, Chelsea Handler, présentatrice sur le réseau E!, et au programme, du divertissement et de la culture, a annoncé la plateforme dans un communiqué.

Un talk-show pour la génération «à la demande»

«Internet a rompu de nombreux codes de la télévision classique et avec Chelsea Handler, Netflix cherche à réinventer le late night talk-show pour la génération "à la demande"», écrit Ted Sarandos, le patron des contenus.

Un talk-show pour la génération "à la demande"? Aux Etats-Unis, les late-shows se livrent en effet une concurrence sur le Net, surtout sur YouTube. Dix millions d’Américains ont suivi l’arrivée de Jimmy Fallon au «Tonight Show» en février, mais «YouTube a doublé ça, avec 20 millions de vues, et deux semaines plus tard, sa chaîne avait généré plus de 90 millions de vues», expliquait à l’occasion du MIPTV le chef du divertissement chez YouTube Alex Carloss. La chaîne de Jimmy Kimmel compte, elle, plus de quatre millions d’abonnés et plus d’un milliard de vues. De quoi donner des idées à Netflix pour attirer ce public directement sur sa propre plateforme.

Un nouveau virage, donc, après celui pris en 2011 avec la production d’«House of Cards» diffusé en février 2013, et en février dernier pour la saison 2.

>> Voir la vidéo: On vous dit tout sur Netflix

Produire son propre contenu, Netflix l’a aussi prévu pour son arrivée en France, prévue d’ici à la fin de l’année, avec le tournage d’une série française à Marseille, pour une diffusion en 2015. On en sait d’ailleurs davantage sur les détails de l’offre: le prix d’abonnement ira de 7,99 euros à 11,99 euros et Netflix se pliera à la chronologie des médias en ne proposant que des films de plus de 36 mois.

>> Mes cinq ans avec Netflix