Une femme en train d'accoucher au bord d'une rivière, filmée par son conjoint. La vidéo a été vue plus de vingt millions de fois sur Youtube
Une femme en train d'accoucher au bord d'une rivière, filmée par son conjoint. La vidéo a été vue plus de vingt millions de fois sur Youtube — Birthinnature

TELEVISION

VIDEO. Une émission de télé veut faire accoucher des femmes en pleine nature

La chaîne américaine Lifetime vient d'annoncer le lancement de «Born in the wild», une téléréalité consacrée à l'accouchement de femmes en pleine nature. Le débat est lancé...

En matière de téléréalité, certaines chaînes ne reculent devant rien. La chaîne américaine Lifetime vient d’annoncer que sa nouvelle téléréalité «Born in the wild» aura pour objet de filmer des femmes accoucher en pleine nature, sans assistance médicale et sans matériel. Un concept qui fait évidemment débat.

La chaîne a d’ailleurs annoncé la couleur avec une accroche tapageuse: «Que se passe-t-il lorsque la plus belle expérience de la vie d’une femme se déroule de manière complètement naturelle, et lorsque les futurs parents prennent la décision de le faire sans aucune assistance, en extérieur?»

L’émission pourrait avoir des conséquences néfastes

Mais est-ce vraiment possible sans risquer la vie de la mère et de l’enfant? Probablement pas. «Je comprends que l’on ait envie de croire que l’accouchement est trop médicalisé, et que ce soit quelque chose de naturel. Mais l’accouchement a causé au cours de l’histoire un nombre de décès extrêmement important», a réagi le spécialiste en médecine naturelle de l’Université de Cincinnati, Ron K. Jaekle, sur le site Entertainment weekly.

C’est d’ailleurs la principale crainte qui ressort des critiques adressées à Lifetime: que «Born in the wild» amorce une dangereuse tendance à l’accouchement en pleine nature et sans assistance, chose extrêmement risquée pour la mère et son enfant. Eli Lehrer, le responsable de programmation de la chaîne, réfute cette hypothèse: «Je ne pense vraiment pas que le public prendra la chose à la légère», a-t-il affirmé, avant d’ajouter que «seule une catégorie très particulière de personnes pratique cela.»

La santé des participantes soulève des doutes

En ce qui concerne la sécurité des participantes, Eli Lehrer s’est montré rassurant: «Nous prendrons des précautions extrêmes pour s’assurer que les mères et les bébés sont en sécurité.» Les accouchements se dérouleront par ailleurs dans des lieux à proximité d’hôpitaux, cinq kilomètres au maximum.

L’émission s’inspire d’une vidéo publiée sur YouTube intitulée «Birthinnature», qui met en scène l’accouchement d’une femme au bord d’une rivière et qui a été vue plus de vingt millions de fois.

 Retrouvez la vidéo en intégralité en cliquant ici (attention les images peuvent choquer les plus sensibles, vidéo interdite aux moins de 18 ans).