Quand «Le Jour le plus long» faisait sauter le réseau électrique

TELEVISION France 3 diffuse ce jeudi à 20h45 «Le jour le plus long», indémodable depuis sa sortie triomphale en 1962 et sa première diffusion télé qui avait en 1978 fait sauter le réseau électrique…

A.L.

— 

John Wayne dans Le jour le plus long (1962)
John Wayne dans Le jour le plus long (1962) — NANA PRODUCTIONS/SIPA

John Wayne, Henry Fonda, Sean Connery, Robert Mitchum, Bourvil… Près de 50 stars à l’affiche, six réalisateurs, 23.000 figurants, dix mois de tournage, dix millions de dollars de budget… Film de tous les records à l'époque, Le jour le plus long, que diffuse France3 ce jeudi à 20h45, est également atypique pour sa diffusion. Le point en trois dates. 

1962. A superproduction, sortie événément. C’est peu dire que la sortie est fêtée en grande pompe, en septembre 1962 à Paris, où est organisée une grande projection au Palais de Chaillot en présence du Général de Gaulle, qui fait même chanter Edith Piaf l’hymne du film au pied de la tour Eiffel. Au total, le film totalise 12 millions de spectateurs - que n’effraient pas les 178 minutes du film -  et reçoit deux Oscars. Trente-cinq ans plus tard, en 1998, Spielberg engrange lui 480 millions de dollars de recettes dans le monde avec Il faut sauver le soldat RyanContre 50 millions pour le premier: une autre époque, même s’il faut prendre en compte l’inflation.

1978. Quand le film est diffusé pour la première fois à la télévision française, un mardi soir de 1978 aux «Dossiers de l’écran», sur la deuxième chaîne de l’ORTF, les Français sont tellement nombreux devant leur poste que le réseau électrique sature: le courant est coupé dans plusieurs régions, privant plusieurs millions de français de la fin du film! Elle fut reprogrammée trois semaines plus tard.

5 juin 2014. Voir débarquer les alliés du Jour le plus long à la télé est devenu depuis un grand classique. En 36 ans, le film a été diffusé à plusieurs générations, sur de nombreuses chaînes. A la veille du 70e anniversaire du débarquement, France3 souhaite faire «un joli cadeau au grand public» et un «clin d’œil cinématographique aux vétérans de la 2e guerre mondiale», explique la chaîne à 20 Minutes, le film n’étant qu’un élément d’une large programmation sur le D-Day. Le 24 juin 2010, en pleine Coupe du Monde de football, France3 avait bien résisté en réunissant près de 3,2 millions de spectateurs, et en se plaçant troisième des audiences. Même si le film a été colorisé à l’occasion du 50e anniversaire du débarquement, il sera diffusé en noir et blanc, et pour les amateurs de films cultes sur la période viendront bientôt Paris brûle-t-il de René Clément et Le mur de l'Atlantique de Marcel Camus.